"Brueghel : les originaux" aux MRBAB pour le 450e anniversaire de sa disparition

Deux versions de "La chute d'Icare" de Brueghel, aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique.
Deux versions de "La chute d'Icare" de Brueghel, aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. - © CORALIE CARDON - BELGA

Avec le thème "Brueghel : les originaux", les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB), qui abritent la deuxième plus grande collection au monde de peintures du "maître de la Renaissance", entendent marquer le 450e anniversaire de la disparition de Pieter Brueghel l'Ancien, né près de Breda vers 1525 et décédé à Bruxelles en 1569. L'institution muséale bruxelloise va procéder dès dimanche au raccrochage des chefs-d'œuvre du peintre dans la salle rénovée qui porte son nom. Les œuvres originales sont désormais en sécurité dans des "boîtes climatiques" qui protègent parfaitement les panneaux en bois peint qui sont extrêmement fragiles, souligne le musée.

Les MRBAB ont pris une série d'autres initiatives à l'occasion de cet anniversaire. Une "Brueghel Box", disponible pour les visiteurs, proposera, par exemple, cinq vidéos HD immersives. Un nouveau parcours "audioguidé" a également été conçu à travers le Musée Old Masters. Avec 15 points d'écoute et un guide du visiteur, chacun sera ainsi en mesure de (re)découvrir les œuvres originales de Brueghel, mais aussi ses sources d'inspiration ainsi que ses disciples. D'autres activités et animations seront organisées au sein du musée bruxellois, comme des visites guidées pour les groupes et écoles, mais aussi pour les aveugles et malvoyants, tandis que l'artiste d'origine palestinienne Samah Hijawi réalisera des performances les 4 et 5 décembre prochain.

Du 26 au 28 septembre, les MRBAB, en collaboration avec l'Académie Belge de Rome et l'Université de Gênes, organisent une conférence internationale dans la capitale italienne sur le thème "Brueghel et l'Italie".