Banksy donne des ailes aux sans-abri de Birmingham

"I am Birmingham" la dernière fresque murale de Bansky.
"I am Birmingham" la dernière fresque murale de Bansky. - © Image Courtesy of Banksy

Le street-artiste a dévoilé sa dernière fresque dans une vidéo sur Instagram au sous-entendu politique… et de saison. La nouvelle fresque de l’artiste provocateur a été peinte sur un mur de briques d’un quartier de Birmingham dans la palette habituelle de Banksy, à savoir en noir et blanc. Elle représente deux rennes décollant dans les airs, ils sont attachés à un banc public où s’est allongé un vrai sans-abri avec tous ses sacs, qui figurent un Père Noël, son traîneau et ses cadeaux.

La vidéo qui résonne au son du standard de Noël "I’ll Be Home for Christmas" s’ouvre sur un SDF buvant une bouteille d’eau qui ensuite s’allonge sur le banc. "Béni soit Birmingham. Au cours des 20 minutes où nous avons filmé Ryan sur ce banc, des passants lui ont donné une boisson chaude, deux barres chocolatées et un briquet – sans qu’il n’ait demandé quoi que ce soit", a commenté Banksy en légende de la vidéo.

Un nombre record de sans-abri

L’artiste engagé a dévoilé sa dernière fresque, en amont des élections législatives organisées en Angleterre le 12 décembre. Bien que la plupart des partis politiques en lice aient érigé les questions sociales au rang de priorité de leur agenda, le nombre de sans-abri a atteint des records, ces dernières années, au Royaume-Uni. L’association d’aide aux SDF Shelter a récemment révélé que 183 enfants perdaient leur domicile chaque jour en Angleterre. L’association estime aussi qu’au moins 135 000 jeunes sont à la rue ou vivent dans des habitats de fortune le jour de Noël.

Le site Artnet a souligné que la crise des sans-abri était particulièrement grave à Birmingham, où une personne sur 73 vit sans domicile fixe. Ce n’est pas la première fois que Banksy évoque l’urgence sociale dans ses œuvres. En mai 2017, il avait ainsi évoqué le Brexit de manière décalée dans une grande fresque sur un mur de Douvres, sur laquelle un ouvrier burinait l’une des étoiles dorées du drapeau européen.

L’œuvre d’art affichée dans l’espace public a été effacée en septembre dernier, encourageant Banksy à poster une nouvelle version sur laquelle le drapeau de l’Union Européenne gît au sol alors qu’un ouvrier continue de buriner l’étoile dorée de l’Angleterre. À en croire les médias locaux, la fresque de Noël de Birmingham de Banksy a déjà été "vandalisée" avec l’ajout de nez rouges aux rennes.