Archives : Ousmane Sow, en 1997, lors du festival Na Nga Def

Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow pose près d'une de ses oeuvres, le 01 décembre 1999, dans la salle d'exposition du "Rectangle" à Lyon.
12 images
Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow pose près d'une de ses oeuvres, le 01 décembre 1999, dans la salle d'exposition du "Rectangle" à Lyon. - © AFP Eric Cabanis

En 1997, lors du festival Na Nga Def, "Comment ça va ?" pour la traduction, un festival qui visait à tisser des liens culturels entre le Sénégal et la Communauté français, le sculpteur Ousmane Sow avait été invité à exposer à la Médiatine à Woluwe-Saint-Lambert.

L'entretien intégral ci-dessous nous fait entrer dans l'univers de l'artiste, son rapport au corps humain qu'il a d'abord étudié comme kinésithérapeute, sa manière de travailler la matière avec ses mains, ses outils, de la hache à la petite cuillère, pour tenter de comprendre la force qui se dégage de ses sculptures, qu'on les examine de tout près ou qu'on prenne le temps de s'asseoir à côté d'elles.