Taoufiq Izeddiou, initiateur de la danse contemporaine

Taoufiq Izeddiou est né à Marrakech. Il est d’origine gnawa ; il est donc un descendant d’anciens esclaves d’Afrique noire amenés au Maroc, il y a 400 ans. Il assistait, enfant, aux cérémonies de gnawas que sa mère organisait. Depuis plus de 15 ans, il défend et illustre la danse contemporaine au Maroc. En 2002, il fonde Anania,  la première compagnie de danse contemporaine au Maroc, née d’un constat de carence. Il n’y avait ni formation, ni répertoire.

Taoufiq Izeddiou initie avec Bouchra Ouizguen et Saïd Aït El Moumen un projet de formation gratuite.

Des formules sont imaginées pour pallier l’absence de lieu. " Danse en appartement "  - les danseurs occupent leurs espaces de vie - ou " Danse contre nourriture " - les danseurs se produisent chez l’habitant qui les accueille et les nourrit.

Taoufiq Izeddiou est aussi à l’origine du Festival de danse de Marrakech, créé il y a sept ans, mais qui ne reçoit plus d’aide du ministère de la culture marocain.

Interview de Taoufiq Izeddiou, par Pascal Goffaux.

Taoufiq Izeddiou , Rêv-illusion, 12 .10 Halles de Schaerbeek,  8.11 Ecuries Charleroi/ Aaleef (Je tourne), 9.11 Ecuries Charleroi, 13.11 Espace Senghor Bruxelles