Surdimobil tire l'oreille aux clichés depuis 10 ans!

Non, un sourd n'est pas muet et la langue des signes n'est pas universelle! Pour lutter contre les stéréotypes courants en matière de surdité et démystifier le handicap, Maurice Hayard créait en 1999, l'asbl Surdimobil.

Non, un sourd n'est pas muet et la langue des signes n'est pas universelle!

Pour lutter contre les stéréotypes courants en matière de surdité et démystifier le handicap, Maurice Hayard créait en 1999, l'asbl Surdimobil. Un vecteur de sensibilisation à destination des personnes entendantes et un trait d'union entre deux mondes qui se connaissent mal.

Complexe, la surdité ne se résume pas à une privation physique ou sensorielle. Elle comporte également une dimension culturelle importante, particulièrement chez les personnes sourdes dont la langue maternelle est la Langue des Signes.

Le temps d'un week-end, Surdimobil fêtera ses 10 ans d'activités. Au programme: exposition (toiles d'artistes sourds), spectacle ("Ma parole", de la compagnie IVT dirigée par Emmanuel Laborit), et concert de Claire Denamur traduit en langue des signes. Rendez-vous les 8 et 9 mai, au Centre Culturel d'Ans.

Rens.: www.surdimobil.org, tél.: 04/344.05.30