Sony ne participera pas à l'E3 2019, et alimente ainsi les rumeurs autour de la PS5

Sony ne participera pas à l'E3 2019, et relance par-là les rumeurs autour de la PS5
Sony ne participera pas à l'E3 2019, et relance par-là les rumeurs autour de la PS5 - © Christian Petersen - AFP

Sony Interactive Entertainment, concepteur de la console Playstation et éditeur de nombreux jeux vidéo, a annoncé qu'il ne participerait pas à l'E3 2019, un des plus grands salons du jeu vidéo au monde.

"Alors que l'industrie [du jeu vidéo] évolue, Sony est en recherche permanente de nouvelles idées pour mobiliser sa communauté. Les fans de la Playstation représentent énormément pour nous, a déclaré la compagnie à Game Informer, et nous voulons innover en permanence, penser différemment et expérimenter de nouvelles façons d'enchanter les joueurs. Par conséquent, nous avons décidé de ne pas participer à l'E3 2019. Nous explorons de nouvelles manières de mobiliser notre communauté en 2019, et sommes impatients de vous dévoiler nos plans."

C'est la première fois en 24 ans que l'éditeur ne sera pas présent à ce salon, considéré comme incontournable. Cette annonce intervient quelques semaine après que Sony ait annulé son événement annuel "PlayStation Experience", évoquant le fait qu'il n'y aurait simplement pas assez de jeux à montrer cette année.

Une PS5 dématérialisée ?

Sony semble donc bien repenser intégralement sa stratégie de communication autour de ses jeux... mais aussi, peut-être, d'une nouvelle console. Sa PS4 commence à arriver en fin de cycle de vie, et de nombreuses rumeurs courent autour de la sortie d'une console PlayStation de neuvième génération : la PS5. Se basant sur les différentes annonces de Sony à ce sujet, la communauté estime sa sortie vers 2020 -2021, ce qui rendrait le cycle de vie de la PS4 exceptionnellement long.

A cela il faut ajouter les balbutiements du game streaming, qui certains voient comme l'avenir du jeu vidéo. Plus besoin de consoles ou de PC, les jeux vidéo se joueraient à distance : ils seraient hébergés et lancés sur un serveur, et le joueur aurait juste besoin d'un écran et d'une connexion internet pour y jouer. Récemment, Google s'est allié à l'éditeur français Ubisoft pour tester sa plateforme de jeux vidéo en ligne, démontrant ainsi l'intérêt appuyé des géants de la tech' pour le phénomène... et laissant certains penser que la PS5 pourrait être en fait du pur game streaming.

C'est cependant une technologie qui devra attendre encore plusieurs années avant de se développer, le streaming de jeu vidéo demandant de puissantes connexions internet, que peu de ménages possèdent déjà.

Un coup dur pour l'E3

Cette annonce est en tout cas une mauvaise nouvelle pour l'E3, dont les conférences des éditeurs sont l'attraction majeure, particulièrement celles de Microsoft et Sony (Nintendo ayant décidé de diffuser un direct vidéo, et non de faire le show sur scène). D'autres grands noms du monde vidéoludique boudent le salon américain, tels que Rockstar (Red Dead Redemption et GTA) ou Blizzard (Overwatch), ces derniers préférant organiser leurs propres événements, sans concurrences autour.