Sandrine Roustan est nommée Directrice Générale du Pôle Contenus de la RTBF

Agée de 50 ans, Sandrine Roustan, diplômée d’un DESS de Droit et Administration de la communication Audiovisuelle à Pantheon-Sorbonne, en 1992, et certifiée de l’ESSEC en executive management des médias, Sandrine Roustan est passionnée de Télévision et de Radio dès son plus jeune âge, et encore toujours incollable sur les émissions de sa jeunesse.

Son parcours est nourri d’expériences diverses, il commence en 1992 à Canal + où elle conçoit le premier concept de magazine de télévision donnant à voir et à décrypter les coulisses de la télévision en France, "Télés-Dimanche" animée par Michel Denisot. Elle participe dans la foulée à̀ la coécriture (avec Michel Royer) de l’émission qui deviendra culte "Les Enfants de la Télé́" dans sa première version (France 2). En 1997, elle rejoint le groupe M6, en tant que rédactrice en chef puis adjointe au directeur des magazines. En 2003, elle rejoint la société de production Endemol France en qualité́ de productrice des divertissements du groupe (hors Tv-réalité) avant de créer sa propre société́ de production "La prod d’en face" en 2007, pour produire de la Fiction.

Entre 2010 et 2014, elle rejoint France Télévisions pour le développement stratégique de la filiale de production interne du groupe MFP (MultiMedia France Productions). Un an plus tard, elle est nommée Directrice des programmes de France 4, la chaîne pour les jeunes adultes, avant d’en prendre aussi la Direction de l’Antenne. Une fonction qui a marqué son parcours, membre du comité exécutif des programmes, elle a ainsi été garante de la responsabilité des missions de service public envers la jeunesse tout en en assurant l’innovation et la modernisation de la chaîne.

En 2014, changement de vie, et de continent pour une aventure personnelle de l’autre côté de la planète… en Chine. Entre 2015 et 2020, elle intègre, Shanghai Media Groupe, le 2e plus grand groupe média Chinois. Nommée directrice internationale en janvier 2016, son rôle a été de mettre en place une stratégie d’exportation des programmes de divertissements et de fictions au service de tous les acteurs de l’industrie notamment via la création d’une plateforme (iFormats.cn) de référencement, de distribution et de promotion de tous types de contenus Radio-Tv-Web- OTT.

Cette dernière expérience lui a permis d’être à la pointe de l’innovation et de concilier une expertise des médias dits traditionnels (TV-Radio) avec les nouvelles plateformes digitales OTT et les nouveaux enjeux liés au numérique.

En tant que Directrice Générale du Pôle Contenus du groupe public, elle se fixe trois objectifs : participer au déploiement du plan stratégique dans le respect des valeurs et missions de service public et des obligations du contrat de gestion ; impulser la stratégie de transition digitale de la RTBF au niveau des contenus du linéaire vers le délinéaire sans amoindrir la qualité de l’offre en TV et en radio et faire rayonner la RTBF, la spécificité culturelle belge et la francophonie à travers le monde.

"Je suis très heureuse de rejoindre la RTBF qui a une réelle avance avec son approche globale et 360 et une réelle capacité d’innover. Je connais aussi le talent, le professionnalisme, la grande puissance créative des équipes de la RTBF. Je compte bien évidemment sur la force de production interne et celle des partenaires externes, Wallons et Bruxellois pour proposer, créer, produire, coproduire ou acquérir des contenus qui embarquent tous les publics. Il faut le faire dans l’écoute de l’évolution de la société qui nous entoure mais sans oublier de faire vivre ce supplément d’âme propre au média public et qui fait toute la différence. " précise Sandrine Roustan

"Au nom du Conseil d’administration, je souhaite la bienvenue à Sandrine Roustan et tiens à remercier les autres candidats et candidates, internes et externes, pour la qualité de leurs projets. Nous sommes convaincus que le parcours professionnel, l’esprit créatif, les qualités humaines et la vision des enjeux digitaux de Sandrine Roustan sont de réels atouts pour accompagner la transformation numérique du média public dans le respect de ses missions et la diversité des publics qui composent notre communauté. " conclut Baptiste Erkes, président du Conseil d’administration.

 

Son entrée en fonction est prévue le 29 mars prochain.