Premières impressions après la proclamation des demi-finalistes

Hier soir s'est refermée la première épreuve du Concours Reine Elisabeth en violon. Le président du jury du Concours a dévoilé le nom des 24 demi-finalistes. Aucun des deux candidats belges n'a été sélectionné pour la suite.

Pour une quarantaine de candidats violonistes, l'aventure du Reine Elisabeth 2015 s'arrête là. Pour les 24 autres, c'est un marathon qui continue. Solenne Païdassi a été sélectionnée, elle est française, elle vient de Nice : "Je suis super contente, et vraiment excitée de passer au tour suivant, et puis d'avoir la chance de pouvoir jouer avec l'Orchestre de Chambre de Wallonie, et puis de connaître un peu mieux cette salle de Flagey, parce que c'était la première fois que je mettais les pieds sur scène, c'est génial !"

George Tudorache est roumain, il est le concertmeister de l'orchestre Philharmonique Royal de Liège : "Je suis très content, bien sûr, surtout quand on travaille à l'Orchestre, il faut trouver l'équilibre, le temps de préparer le Concours, je n'ai eu qu'un mois, un mois et demi pour préparer tout ça. Et donc voilà, à partir de demain, ce sera la préparation pour la pièce contemporaine, pour la sonate Ysaÿe, je suis impatient de voir tout ça !".

Kristi Gjezi est Français, lui aussi joue dans un orchestre : l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo : "Je réfléchis donc à la suite du Concours, j'espère me libérer davantage cette fois-ci, parce que c'est toujours compliqué de jouer détendu dans un concours international de cette envergure."

La demi-finale du Concours commencera lundi après-midi à Flagey, à Bruxelles... Chaque candidat jouera un concerto de Mozart, et un récital.

 

 

Marie Michiels