Pégases 2020 du jeu vidéo: "A Plague Tale: innocence" et "Life is Strange 2" en tête des nominations

Pégases 2020 du jeu vidéo: "A Plague Tale: innocence" et "Life is Strange 2" en tête des nominations
Pégases 2020 du jeu vidéo: "A Plague Tale: innocence" et "Life is Strange 2" en tête des nominations - © Tous droits réservés

Cette année, l'Académie française des Arts et Techniques du jeu vidéo organise sa première cérémonie des Pégases 2020, l'équivalent des César, mais pour les jeux vidéo français (fatalement). Après avoir dévoilé sa liste des jeux en compétition en janvier, où tout studio était libre de soumettre sa création vidéoludique, l'académie a dévoilé les nommés des différentes catégories, suite au premier tour de vote. Une cérémonie se déroulera le 9 mars  au Théâtre de la Madeleine à Paris, afin de révéler les lauréats. Aucune information sur la diffusion de la cérémonie sur YouTube ou Twitch n'a encore été donnée.


Pourquoi Pégase a-t-il été choisi comme trophée français de l'excellence dans le jeu vidéo ? " Symbole de renommée, de l’inspiration poétique et de l’innovation, une des créatures les plus célèbres de la mythologie grecque. De nombreux auteurs classiques ont dédié au mythe de Pégase des textes et poèmes à l’instar de Voltaire, Balzac ou encore Victor Hugo. Pégase a trouvé sa place depuis longtemps dans les bestiaires de nombreux jeux de rôle et jeux vidéo." explique le site de l'Académie.


Amours fraternelles

Sans grande surprise, le magnifique "A Plague Tale: innocence" d'Asobo Studio et "Life is Strange 2" de Dontnod raflent le plus de nominations, notamment dans les  catégories "Meilleur jeu vidéo", "Excellence narrative", "Meilleur univers" et "Meilleur personnage".

Merveille vidéoludique, "A Plague tale : innocence" dépeint un Moyen-Âge sombre, dévasté par la peste et rongé par le fanatisme religieux, au travers des yeux d'une jeune noble, qui doit protéger son frère de la cruauté des adultes. Une expérience qui marque à la fois la rétine et les cellules cardiaques par sa qualité graphique, narrative, et son intensité émotionnelle.


►►► "A Plague Tale : Innocence", ou l'amour fraternel au temps de la peste : un chef-d'œuvre du studio français Asobo


"Life is Strange 2" conte l'histoire des deux frères Diaz, qu'un événement tragique oblige à fuir les États-Unis pour le Mexique, abordant intelligemment les thématiques fortes de la migration, des relations fraternelles, de la recherche de son idéal de vie. Pas aussi convaincant que son prédécesseur, "Life is Strange" (qui raconte une toute autre histoire), la dernière création du studio Dontnod reste une œuvre vidéoludique qu'il faut avoir vécue.

Parmi les nommés, d'autres jeux valent le détour :

  • Dead Cells (Meilleur jeu mobile), aussi disponible sur consoles et PC, est un "rogue-metroidvania" jouissif, au pixel-art et à l'animation parfaitement maîtrisée.
              ►►►Tuer, mourir, ressusciter et recommencer: Dead Cells, un jeu d'action qui va vous faire enrager de plaisir
  • Alt-Frequencies (Meilleur univers sonore et game design), par les créateurs de "A Normal Lost Phone" et "Another Lost Phone" est un jeu mobile au game design sonore original, parfaitement adapté à cette plateforme.
  • Unruly Heroes (Meilleur premier jeu vidéo), très inspiré du style graphique des derniers Rayman, tout en développant un univers unique, très humoristique, avec un game design efficace et des animations au poil.
  • Ancestors : The humankind odyssey (Meilleur jeu vidéo indépendant étranger), développé par le studio cofondé par Patrick Désilets, un des créateurs de la série Assassin's Creed, offre une expérience vidéoludique déroutante, mais qui revisite de manière extrêmement originale l'évolution des hominidés.

L'ensemble des nominations

  • Meilleur jeu vidéo

    • Life is Strange 2 (Dontnod)
    • WRC 8 (Bigben)
    • A Plague tale : innocence (Asobo Studio)
  • Meilleur jeu vidéo indépendant
    • Night Call (Monkeymoon)
    • Crying Suns (Alt Shift)
    • Monster Boy and The Cursed Kingdom (Game Atelier)
  • Meilleur jeu vidéo mobile
    • Toko Toko (Kalank)
    • Dead Cells (Motion Twin)
    • Rayman Mini (Ubisoft)
  • Meilleur premier jeu vidéo
    • Night Call (Monkeymoon)
    • Un pas fragile (Opal Games)
    • Unruly Heroes (Magic Design Studio)
  • Meilleur jeu vidéo étudiant
    • Don't Look (école allemande CNAM-ENJMIN)
    • Toxic Pink! (Supinfogame Rubika)
    • Aurore (école allemande CNAM-ENJMIN)
  • Prix spécial de l’Académie : au-delà du jeu vidéo
    • Life is Strange 2 (Dontnod)
    • GreedFall (Focus Home Interactive)
    • Alt-Frequencies (Accidental Queens)
  • Excellence visuelle
    • GreedFall (Focus Home Interactive)
    • A Plague tale: innocence (Asobo Studio)
    • The Wandrer Frankenstein's Creature (Arte)
  • Meilleur univers sonore
    • Alt-Frequencies (Accidental Queens)
    • A Plague tale: innocence (Asobo Studio)
    • Life is Strange 2 (Dontnod)
  • Excellence narrative
    • A Plague tale: innocence (Asobo Studio)
    • Life is Strange 2 (Dontnod)
    • Night Call (Monkeymoon)
  • Meilleur game design
    • Crying Suns (Alt Shift)
    • Alt-Frequencies (Accidental Queens)
    • A Plague tale: innocence (Asobo Studio)
  • Meilleur univers de jeu vidéo
    • A Plague tale: innocence (Asobo Studio)
    • Life is Strange 2 (Dontnod)
    • GreedFall (Focus Home Interactive)
  • Meilleur personnage
    • Un pas fragile (Opal Games)
    • Life is Strange 2 (Dontnod)
    • A Plague tale: innocence (Asobo Studio)
  • Meilleur service d’exploitation (“game as a service”)
    • Dead Cells (Motion Twin)
    • Just Dance 2020 (Ubisoft)
    • Frag Pro Shooter (Oh BiBi)
  • Meilleur jeu vidéo étranger
    • Metro Exodus (Koch Media)
    • Star Wars Fallen Order (EA)
    • Apex Legends (EA)
  • Meilleur jeu vidéo indépendant étranger
    • Ancestors: The Humankind Odyssey (Panache Digital)
    • Outer Wilds (Annapurna Interactive)
    • Pikuniku (sectordub)
  • Meilleur jeu vidéo mobile étranger
    • Sayonara Wild Hearts (Annapurna Interactive)
    • Les guerriers de Waterdeep (Ludia)
    • Lemmings: The Puzzle Adventure (Exient)