#OnVeutDuVrai, le mouvement qui célèbre la diversité des corps sur Instagram

#OnVeutDuVrai, le mouvement qui célèbre la diversité des corps sur Instagram
3 images
#OnVeutDuVrai, le mouvement qui célèbre la diversité des corps sur Instagram - © Tous droits réservés

Deux influenceuses françaises, Louise alias MyBetterSelf  et Julie du compte Douze Fevrier, ont lancé le mouvement #OnVeutDuVrai sur Instagram, un mouvement inclusif qui célèbre la diversité des corps, pour plus de bienveillance sur les réseaux sociaux.

Tout est parti d'une simple photo postée sur le compte de Louise. On y voit la jeune femme poser en sous-vêtements avec une amie. A deux, elles tiennent une pancarte en carton sur laquelle elles ont écrit ce message:"All bodies are good bodies". Le message de ce panneau est clair, Louise explique qu'elle a voulu poster cette photo suite au commentaire négatif qu'elle avait reçu sous une vidéo. Le commentaire disait "Elle n'a pas le bon corps", ce à quoi Louise a répondu ceci: "le corps d'une femme n'est pas là pour recueillir un jugement. La seule personne à qui ce corps doit plaire, c'est à cette femme."

Suite à cette publication sur son compte Instagram, la jeune femme s'est vu annuler un voyage auquel de nombreuses influenceuses étaient invitées, dont elle. La raison d'annulation de la part du client fait référence aux dernières photos publiées par Louise, qui ne correspondraient plus aux critères du client. Louise de MyBetterSelf comprend très vite que c'est le corps et les formes de son amie sur la photo ainsi que le message revendiqué qui posent problème. "Si cette même photo avait été réalisée avec deux nanas en maillot sur la plage qui montraient leurs abdos, ça n’aurait pas posé de problème. Mais vu qu’on a osé montrer de la graisse, du vrai et des femmes différentes, cela ne passe pas" explique Louise sur son compte MyBetterSelf.

"C'est inacceptable!"

Louise de MyBetterSelf a décidé de partager cette mésaventure sur ses réseaux pour alarmer ses followers et les autres influenceurs sur ce type de comportement. Elle a reçu énormément de soutien dont celui de Julie Bourges, une autre influenceuse. 

Les deux jeunes femmes ont décidé de lancer le compte et le hashtag #OnVeutDuVrai pour transformer les réseaux soiaux "en une plateforme bienveillante, tolérante et engagée". Louise et Julie souhaite faire disparaître ce sentiment culpabilisant qui nous envahit après avoir trop scrollé Instagram et regardé les photos de mannequins qui se ressemblent toutes et auxquelles on a parfois, voire carrément trop souvent, du mal à s'identifier.

Voici comment Louise explique cette démarche sur son profil:" Les marques, les médias, les publicités ne mettent en avant qu’un certain type de physique. Sauf que cette industrie, elle n’existe PAS sans nous. C’est nous qui les faisons vivre. Alors on va leur dire ce qu’on veut. On va leur dire qu’on en a marre de voir des photos parfaites sur nos feed. On va leur dire qu’on ne veut plus voir des femmes qui nous font complexer, mais des femmes qui nous font nous sentir BIEN".

Depuis le lancement du hashtag #OnVeutDuVrai, les témoignages et les photos affluent. Tous vont dans le même sens, casser les stéréotypes, montrer les personnes, telles qu'elles sont et franchement, ça fait un bien fou!

All bodies are good bodies

Voir cette publication sur Instagram

« She does not have a good body » Here is the comment someone saw fit to write on the YouTube video I realized to fight insecurities. Set apart the fact I will never see the point in spreading negativity; I had to speak about this notion of « good » body. Let’s be clear. « Good » or « bad » is a judgment. You can find that a cake tastes good. Or you can find that a cake tastes bad. Nobody asked you to do this for the human body. A woman’s body is not here to seek YOUR judgment. A woman’s body is not here to satisfy YOUR willingness. The only person a woman’s body needs to please, is herself. For her to feel good. For her to be happy. For her to thrive. And this, every bodies allow it. So yes, all bodies are « good bodies ». Let’s stop ranking them _____________________________________ « Elle n’a pas le bon corps » Voilà le commentaire qu’une personne a jugé bon de laisser sur la vidéo YouTube que j’ai réalisé contre les complexes. Mis à part le fait que je ne comprendrais jamais quel est l’interêt de répandre de la méchanceté gratuite; il fallait que je prenne la parole sur cette notion de « bon » corps. Soyons clair. « Bon » ou « mauvais », c’est un jugement. On peut trouver un croissant bon. Ou on peut trouver un croissant mauvais. Personne ne t’as demandé de le faire avec le corps humain. Le corps d’une femme n’est pas là pour recueillir TON jugement. Le corps d’une femme n’est pas là pour satisfaire TON bon vouloir. La seule à qui ce corps doit plaire, c’est à cette femme. Qu’elle soit épanouie. Qu’elle se sente bien. Qu’elle soit heureuse. Et cela, tous les corps le permettent. Alors oui, tous les corps sont des « bons » corps. Arrêtons de les hiérarchiser . . . #feelgood #bodypositive #bodypositivity #selflove #loveyourself #bbg #tbc #confidence #confianceensoi

Une publication partagée par Louise (@mybetter_self) le