Les Nymphéas Noirs, brillante adaptation

 

Giverny, lieu mythique pour les admirateurs de l’impressionnisme.  Elles sont trois, Fanette, 11 ans, un peu menteuse, Stéphanie, l’institutrice et puis la vieille qui surveille le village depuis sa fenêtre.  Dans les jours qui viennent, l’une va tuer, l’une va mourir.  Dans le petit village envahi de touristes à la recherche de l’esprit du génial Monet et de ses nymphéas, un meurtre a été commis, un ophtalmo a été retrouvé dans la rivière, triplement tué, frappé au crâne, poignardé et noyé.  Pour l’inspecteur chargé de ce curieux crime, ça va être l’occasion de remonter le temps et de dénicher les vilains petits secrets caché derrière la carte postale trop parfaite.

 

Tout simplement magnifique adaptation du roman -pourtant réputé inadaptable en image- de Michel Bussi, ces Nymphéas Noirs qui paraissent ce vendredi dans la collection Aire Libre de chez Dupuis raviront les amateurs de polar comme les amateurs d’art.  Adapté par Duval (Wonderball, XIII Mystery), l’album balade le lecteur de bout en bout dans des faux-semblants délicieusement retors.  Bravo à celui qui -comme moi- n’ayant pas lu le roman serait capable d’en deviner la fin.  Bref, soyons honnête, je me suis fait avoir comme un bleu et c’est ce que l’on peut souhaiter de mieux à tous ceux qui se plongeront dans cette histoire.

Côté dessin, Cassegrain semble éviter comme la peste l’usage du noir, comme le faisait d’ailleurs Monet la plupart du temps, il utilise en revanche toute une palette de couleurs douces et reposantes qui accentuent le côté romantique des lieux.  Dans des décors superbes, tous ses personnages ou presque ont les traits doux eux aussi, créant un contraste avec leur noirceur intérieure.

 

Bref, plongez-vous sans hésiter dans cet album au rythme et à la narration parfaits.

 

TITRE : Les Nymphéas Noirs

AUTEURS : Cassegrain (D & C) et Duval (S) d’après Michel Bussi

EDITEUR : Dupuis, coll. Aire Libre (parution : 25/1/19)

 

Cotation Mon Petit Neuvième : 5/5 !!

 

Denis MARC

2 images
Les Nymphéas Noirs © Dupuis - 2019