Les derniers pour la route du lundi 25 mars

Michel Dufranne, Cécile Leburton, Daphné Van Ossel, Thierry Bellefroid
9 images
Michel Dufranne, Cécile Leburton, Daphné Van Ossel, Thierry Bellefroid - © Tous droits réservés

Quelques propositions d'ouvrages pour varier les plaisirs!

Poésie, photographie, polar, thriller écologique, roman d'aventure, biographie... Il y en a pour tous les goûts et toutes les envies.

Ezra Pound - "Les cantos" - ed Flammarion

Les Cantos, oeuvre totale qu'Ezra Pound forgea tout au long de sa vie (entre 1915 et 1960), est le plus important poème épique du XXe siècle. Monument et référence incontournable aux USA pour plusieurs générations de lecteurs, la traduction de cet ouvrage parut pour la première fois chez Flammarion en 1986, créant une véritable onde de choc dans les milieux littéraires et poétiques. Les Cantos étaient épuisés en France depuis plus de dix ans. La sortie dans la collection MILLE & UNE PAGES de cette nouvelle édition augmentée et enrichie de cent vingt pages d'annexes est l'occasion de remettre à l'honneur ce texte majeur, et de se pencher sur ses répercussions dans la poésie d'aujourd'hui.

"Man Ray, portraits" - Terence Pepper & Marina Warner - Ed Fonds Mercator

Michael (Emmanuel) Radnitsky (1890-1976), né à Philadelphie, commence à signer Man Ray en 1912. Au départ, il apprend la photographie en autodidacte afin de reproduire ses propres oeuvres d’art. De 1913 à 1916, Man Ray vit et travaille dans la colonie d’artistes de Ridgefield, New Jersey, où il rencontre en 1915 l’artiste français Marcel Duchamp, avec qui il s’efforce de créer la branche américaine du mouvement Dada. Par amitié pour Duchamp, Man Ray part pour Paris en 1921. Acteur du dadaïsme et du surréalisme, il est idéalement placé pour réaliser des photos décisives de ses contemporains de l’avant-garde. Parmi les portraits du début des années 1920 repris dans cet ouvrage figurent de remarquables études de Jean Cocteau, Peggy Guggenheim et Gertrude Stein. Elles voisinent avec des images intimes des amies et maîtresses de Man Ray, dont Kiki de Montparnasse (Alice Prin), Lee Miller, qui l’a aidé à découvrir le procédé d’impression de la " solarisation ", et Ady Fielden. Les Portraits de Man Ray présente également quelques photos moins connues de l’artiste, prises dans les années 1940 à Hollywood, où il a rencontré et épousé sa dernière muse, Juliet Browner. Ses photographies des années 1950 et 1960, enfin, comprennent des portraits de vedettes comme Leslie Caron et Catherine Deneuve. En plus d’une introduction de Terence Pepper et d’un essai de Marina Warner, cet ouvrage de référence incontournable sur la vie et l’oeuvre de Man Ray contient des témoignages de première main, recueillis auprès des modèles de l’artiste, ainsi que plus de 200 photographies impeccablement reproduites.

Francine Mathews, "Alibi Club", Toucan Noir

Paris 1940. Les Allemands marchent sur la capitale et l’inquiétude est à son paroxysme. Un avocat américain, habitué du célèbre cabaret Alibi Club est retrouvé mort dans ce qui paraît être une sordide affaire de sexe. Philip Stilwell n’a pas choisi le bon moment pour mourir dans des conditions suspectes. Le petit monde de l’Alibi Club où les espions, les hommes d’affaires, les scientifiques et le personnel d’ambassade ont l’habitude de se retrouver, est discrètement secoué. Sally King, la fiancée de la victime, refuse les conclusions évidentes de l’enquête et fait appel à Joseph Hearst, attaché de l’ambassade des Etats-Unis pour l’aider à résoudre ce qu’elle croit être un assassinat. Car tous les dossiers rassemblés secrètement par Philip Stilwell et liés à I.G. Farben industrie ont disparu.

Charlotte Bousquet, "Le Dernier Ours", Rageot/Thriller

Groenland, 2037. Avec le dérèglement climatique et la fonte des glaces, l’île n’est plus qu’une terre désolée. Dernier ours blanc né libre, désormais attraction d'un zoo, Anuri suscite la convoitise de Svendsen, un scientifique dévoyé. Mais l'expérience dérape...

Un thriller d’anticipation qui met en scène, dans suspense phénoménal, un véritable combat écologique.

Benoit Abtey, "Masques de Fer" (Les Secrets de d'Artagnan #2), Flammarion [meslivresnumeriques.be]

Prince ou valet ? Seigneur ou espion ? Traître ou martyr ? On ne connaît pas son visage, on ignore son nom. Sa vie appartient à l'Histoire autant qu'à la légende. Cet homme est une énigme et cette énigme, une tache noire sur le règne du Roi-Soleil.

Et si tout avait commencé bien avant l'année 1669, date officielle de l'incarcération du Masque de fer ? Et si la vérité était encore plus incroyable que ce que l'on peut imaginer ? Et si on vous avait menti ?

Après le succès de Don Juan de Tolède, mousquetaire du Roi (Prix Patrimoine de La Forêt des Livres), Benoît Abtey revient avec un remarquable roman d'aventures, nouveau volet des Secrets de D'Artagnan.

"Garde tes larmes pour plus tard" de Alix de Saint-André (Gallimard)

Chargée d'interviewer Françoise Giroud pour le magazine Elle, Alix de Saint-André était bien décidée à lui rentrer dans le chou.
Cette figure tutélaire du journalisme, fondatrice de L'Express, et ancienne secrétaire d'État, chargée de la Condition féminine, promue grande conscience nationale, lui courait sur les nerfs.Mais elle tombe sur une vieille dame en pleine dépression qui lui fait du thé et la bouleverse. Elle range son revolver.
En ce mois de décembre 1987, quarante ans les séparent, elles n'ont pas deux idées en commun, mais elles aiment les mots, leur métier et les chats. Elles deviennent amies.
Après la mort de Françoise, en janvier 2003, Alix envoie à sa fille, Caroline Eliacheff, psychanalyste et pédopsychiatre, une lettre de quatorze pages. Caroline lui répond par courrier électronique ; elles ne cesseront plus de s'écrire. Car, très vite, une première biographie vitriole Françoise, et Alix a envie de ressortir son flingue. Signant Sherlock, elle entraîne alors Caroline Watson dans une grande enquête à la recherche de sa mère. Ce livre captivant, joyeux et de belle amitié raconte les aventures de nos deux détectives, et résout quelques-uns des vrais mystères de Françoise Giroud.
 

"Françoise", de Laure Adler chez Grasset

Et si Françoise Giroud était encore plus grande que sa légende ? Plus riche, plus complexe, plus intéressante que l'image d'Epinal de la jeune femme talentueuse qui devint la première journaliste de son temps ? La trajectoire, on la connaît : engagée par Hélène Lazareff à la création de Elle puis cofondatrice de L'Express, et enfin chroniqueuse au Nouvel Observateur, l'ex script-girl de Jean Renoir avait le sens des phrases assassines : la griffe sous le sourire enjôleur. Compagne et complice de Jean-Jacques Servan-Schreiber, farouche opposante à la guerre d'Algérie, amie fidèle de Mendès France et de Mitterrand, celle qui "inventa" la Nouvelle Vague et roulait en décapotable fut une grande amoureuse, aimant le plaisir autant que le devoir. Femme politique, cette fille d'immigré turcs ne passa jamais son bac, mais devint Secrétaire d'Etat à la condition féminine sous Giscard d'Estaing. Travailleuse acharnée, élégante en diable, éprise de liberté, c'était une visionnaire, qui incarna la naissance de la femme moderne.
Mais on découvre ici que ce tempérament passionné a aussi ses zones d'ombre - expérience de la trahison, coup de folie passionnelle, tentative de suicide, mort d'un fils... Et si une phrase de sa mère, sur son lit de mort, avait déterminé sa trajectoire et son destin ?
A travers le portrait d'une femme d'exception, c 'est une époque de feu que ressuscite ici Laure Adler : un temps, pas si lointain, où l'on savait encore se battre pour des idéaux.
 

"Luz ou le temps sauvage" de Elsa Osorio (Métailié Suites)

A vingt ans, à la naissance de son enfant, Luz commence à avoir des doutes sur ses origines, elle suit son intuition dans une recherche qui lui révélera l'histoire de son pays, l'Argentine. En 1975, sa mère, détenue politique, a accouché en prison. La petite fille a été donnée à la famille d'un des responsables de la répression. Personne n'a su d'où venait Luz, à l'exception de Myriam, la compagne d'un des tortionnaires, qui s'est liée d'amitié avec la prisonnière et a juré de protéger l'enfant.
Luz mène son enquête depuis sa situation troublante d'enfant que personne n'a jamais recherchée.
Un thriller loin des clichés dans lequel l'amour cherche la vérité.