Les derniers pour la route du lundi 1 avril

L'équipe de Livr(é)s à domicile
7 images
L'équipe de Livr(é)s à domicile - © Tous droits réservés

Encore et toujours plus de propositions juste pour le plaisir de lire!

De la littérature classique en provenance de la Grêce antique au 9 ème Art d'aujourd'hui, il y a un grand écart parmi lequel transitent des preux chevaliers et des gentilshommes des siècles passés. Avec ces derniers pour la route, on voyage clairement dans le temps diégétique!

« Entretiens avec Joann Sfar» de Thierry Groensteen – Ed. Les impressions nouvelles

La personnalité baroque de Joann Sfar domine le paysage de la création contemporaine en bande dessinée. En quinze ans de carrière, il a constamment été sous le feu des projecteurs, bâtissant une œuvre généreuse, tentaculaire, protéiforme. Le Chat du rabbin, Petit Vampire, Pascin, Donjon, Klezmer sont quelques-unes des œuvres phares d’un auteur qui ne cesse d’écrire. Sfar est aussi réalisateur de films, il est devenu directeur de collection chez Gallimard et commissaire d’exposition, et il se prépare à investir massivement le champ romanesque.
Recordman des interviews, il va plus loin dans ce livre de conversations et se livre comme jamais. Thierry Groensteen l’interroge méthodiquement sur sa vie et son œuvre et en grand spécialiste de la bande dessinée, met le doigt sur tous les aspects de son art poétique, le faisant inlassablement parler de sa passion : le dessin.
Richement illustré, ce livre à deux voix deviendra vite indispensable à tous ceux qu’intéresse l’une des œuvres les plus riches de notre temps

 

Georges Breittmayer, "Code de l'Honneur et du Duel", Ed. Baleine

Battez-vous sérieusement ou ne vous battez pas.” Pour Georges Breittmayer, le duel n’est pas un jeu, ni cette mascarade à la mode où l’on tire en l’air de peur que le sang ne coule. Au sortir de la Grande Guerre, ce fameux bretteur, fondateur du Comité d’escrime de la ville de Paris en 1909, s’acharne à préciser les règles strictes du duel, à rappeler quelles armes, quels vêtements, quel comportement, quelle étiquette font un vrai combat. Derrière la codification à l’extrême de l’affrontement, apparaît, en creux, le profond traumatisme de la guerre, des boucheries de Verdun et des années de luttes dans les tranchées : le code du duel semble vouloir dresser sa législation pointilleuse contre la mort aveugle, cruelle, absurde, impitoyable, qui a saigné l’Europe entière.
Au coeur de ce règlement prosaïque et (trop) sérieux, Nawelle Saïdi distille ses illustrations décalées, qui donnent aux recommandations de Georges Breittmayer une nouvelle épaisseur en lui conférant un second degré pétillant.
 

Samuel Sutra," Les Particules et les Menteurs : Tonton, l'Art et la Manière", Ed. Terriciaë

Que le peintre le plus insignifiant de l'histoire de l'art ait pu enfanter le tableau le plus convoité du monde, ça suffit à faire naître des vocations. La nouvelle passion de Tonton :l'art en général, et ce tableau très particulier. Ça l'a pris comme ça, d'un coup. Faut dire qu'il a su pour le prix de revente, et ça a été une révélation. Mais il y a un petit problème. Ce tableau n'est pas dans un musée, ni dans un coffre, ni même au fond de l'eau dans un costume étanche. C'est bien pire. Il est sagement pendu à son clou, chez une noblesse tout ce qu'il y a de sang-bleu. Tonton et son équipe chez les nobles. Ça risque de coincer sur les manières!

Nicolas Ancion, "Le Pape a disparu", Onlit Books

Toujours ardent, enthousiaste, prêt à se lancer dans les plus folles aventures, le premier pape belge, Ernest Ier, est un héros moderne et dynamique dont les aventures palpitantes font rêver bien des jeunes filles. Et bien des jeunes hommes… Cette fois, cependant, le Pape semble s'être laissé entraîner trop loin. Son attitude insolite inquiète ses amis et bouleverse son confident, le Cardinal Vertupoint. Le Pape se voit soupçonné d'hypocrisie et même surveillé par la police. Et brusquement, alors que tout semble rentrer dans l'ordre, surgit la catastrophe : le Pape a disparu !
Le Pape a disparu n'est pas un simple roman, c'est un dérapage contrôlé permanent qui relit et réinvente la littérature pour jeunes gens telle qu'on l'écrivait dans les années 50.

 

"l'Illiade" de Homère chez Folio

"Le seul auteur du monde qui n'ait jamais soûlé ni dégoûté les hommes", écrivait Montaigne à propos d'Homère. Et Péguy : "C'est le plus grand. C'est le patron. C'est le père. Il est le maître de tout. " Lire ou relire l'Iliade, c'est pénétrer au cœur des mythes qui ont formé l'imagination de l'Occident, constitué son code moral, ouvert ses yeux à la beauté des femmes, à la noblesse des passions, au prix de l'honneur et de la vie. La vaillance y donne la main à l'amour, le rire à la douleur, aux larmes d'Andromaque, aux cris qui accompagnent la mort des héros. À travers le personnage d'Achille, c'est tout le parfum sauvage des cultures primitives que le livre nous restitue, mais voici Hector et avec lui commence l'humanité moderne.

" Game of Thrones : Le trône de fer : Vol 1 & 2 " de George R.R. Martin chez Dargaud.

Avec ce 1er tome, Le Trône de fer, George R.R. Martin et Daniel Abraham nous proposent l'adaptation en BD de A Game of Thrones, le plus grand succès de la fantasy depuis ces quinze dernières années !

 Sur le continent de Westeros, dans un monde médiéval où la magie et les créatures légendaires auraient disparu, les familles Baratheon, Stark et Targaryen s'engagent dans une lutte sans merci pour le trône. Dans la province du Nord, des signes annoncent l'arrivée de l'hiver tant redouté, et, pire, il semble que des monstres légendaires se réveillent...