Les 24, 25, 26/10/12 : La fiction DABA sur La Trois

Mercredi 24/10 à 21h05 : le retour des Barons, le film phénomène de Nabil Ben Yadir, devenu culte grâce à ses répliques hilarantes.

Une comédie sociale sans clichés et teintée d'humour sur la communauté maghrébine de Bruxelles. Pour rappel, les Barons sont les vedettes de leur quartier et experts en frime à bon marché. Ils passent leur vie à ne rien faire afin de ne pas gaspiller le crédit de pas qui leur a été octroyé à la naissance. Leur point de rendez-vous : l’étalage de l’épicerie du coin dont ils écrasent les fruits et légumes à force de se vautrer sur les cageots...

Jeudi 25/10 à 21h50 : Cinéma inch’allah de Vincent Coen et Guillaume Vandenberghe. Une coproduction Savage Film/Domino/RTBF.

Ils sont belgo-marocains et fous de cinéma. Depuis leur adolescence, ils ont créé et produit plus de trente films dans lesquels ils assument tous les rôles : acteurs, cinéastes, techniciens. Expressions de leurs peurs et de leurs désirs, ces films les projettent vers leur communauté et le monde extérieur. Aujourd’hui, ils sont adultes et beaucoup de choses ont changé. Lorsque la vie de l’un d’entre eux prend un autre chemin, leur amitié et l’avenir de leurs objectifs communs ne sont-ils pas menacés ? Le groupe survivra-t-il à cette crise ?

Jeudi 25/10 à 22h40 : L’enfant endormi (France, Belgique, Maroc 2004), un film réalisé par Yasmine Kassari avec Rachida Brakni, Mounia Osfour et Aïssa Abdessamie.

Dans un village du nord-est du Maroc contemporain, le mariage de Zeinab ne ressemble guère à une fête, son époux ayant décidé, avec d'autres, de partir dès le lendemain matin pour l'Espagne dans la clandestinité. Pour eux, il n'y a plus rien à faire au village. Quelque temps plus tard, Zeinab comprend qu'elle est enceinte. Dans l'attente du retour de son mari et sous la pression de la mère de ce dernier, elle fait endormir son foetus. Le temps passe et les espoirs d'un retour s'amenuisent de jour en jour...

Vendredi 26/10 à 22h25 :Marh’ba, téléfilm réalisé par Zakia Tahiri et Ahmed Bouchaala (2011).

Mina et Saïd rentrent au Maroc afin de se marier. Le temps des préparatifs, les deux familles se découvrent, se confrontent et se déchirent. Saïd et Mina réussiront-ils leur pari insensé : faire s’accepter deux familles que tout oppose ?