Le 24/10/12 sur ARTE Belgique à 22h35 : Quai des Belges spécial DABA

Hadja Lahbib sera entourée de ces femmes arrivées il y a une cinquantaine d’années en Belgique dont elle dresse le portrait, à qui elle donne la parole et les suit dans leur quête de liberté et de prise en main de leur propre vie, à 60 ans et plus. Une manière d’état des lieux de l’immigration marocaine avec, en mémoire, le document de Mehrdad Taghian et Khiti Benhachem réalisé en 2004 à l’occasion des 40 ans de l’immigration marocaine pour l’émission " 1001 cultures ".

Les héroïnes du work in progress de Hadja Lahbib s'appellent Mey, Ourdia, Hamida, Naziha, Rahma, Tleitmess, Tamanant et... Tata Milouda. Elles ont suivi docilement leur mari parti chercher du travail en Belgique, sans avoir leur mot à dire. Certaines les ont rejoints après des années d’attente au Maroc, avec un ou deux enfants, les aînés de ceux qui allaient naître ensuite ici… Les années ont passé. Les enfants sont devenus grands, ont eu des enfants à leur tour. Les maris, souvent atteints de maladies graves liées au travail de la mine ou du bâtiment, sont morts avant elles, et l’idée d’un retour pour toujours sur la terre de leurs ancêtres, au Maroc, s’est éloignée de plus en plus. Elles sont là, en Belgique, seules et personne n’avait prévu cela !… Celles qui n’ont jamais rien dit, celles qui ont toujours suivi n’ont qu’un choix aujourd’hui : se prendre en main, devenir libres, enfin.

Sur le plateau, Hadja Lahbib dialoguera avec les " actrices " de son film qui lui sont devenues très proches. Parmi celles-ci, sa propre mère, mais aussi la pétulante Tata Milouda... Emigrée en France à 40 ans et employée comme femme de ménage, Milouda Chaqiq suit des cours d’alphabétisation, se met au slam et réalise à 60 ans son rêve : devenir artiste ! Aujourd’hui, Tata Milouda jongle et passe de sketches comiques à de véritables poésies de combat. Présence également de Loredana Marchi, directrice du foyer " Dar Al Amal " ; de Fadila Laanan, ministre de la Culture et de l’Audiovisuel, du réalisateur des " Barons ", Nabil Ben Yadir ; d’Evelyne Bijl, professeur d’alphabétisation et des sociologues Hassan Bousseta, Marco Martiniello et Andrea Rea. L’émission étant enregistrée en public, nous entendrons également les réactions de celui-ci.

 

 Nouvelle diffusion le jeudi 25 octobre 2012 sur La Deux à 22h50.