Le 1er prix du Concours Reine Elisabeth va sans surprise au pianiste tchèque, Lukas Vondracek

Henry Kramer 2e lauréat, Lukas Vondracek 1er lauréat et Alexander Beyer 3e lauréat
Henry Kramer 2e lauréat, Lukas Vondracek 1er lauréat et Alexander Beyer 3e lauréat - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le Concours Reine Elisabeth de piano s'est refermé hier soir au Palais des Beaux Arts de Bruxelles. Vers minuit et demi, le président du jury a dévoilé le classement des lauréats. La salle Henry Le Boeuf était pleine à craquer pour assister à cette toute dernière étape du Concours.

Lukas Vondracek semble relativement peu surpris d'être le premier lauréat du Concours. Le pPianiste tchèque, 29 ans, fait déjà une carrière internationale. Et il avait transporté la salle en finale avec une superbe version du 3ème concerto de Rachmaninov. 

Lukas Vondracek :

La seule chose que j'espère, c'est de pouvoir consacrer ma vie à chercher des sources d'inspiration et trouver la meilleure façon de rendre hommage à la musique.

Dans le jury du Concours cette année, Boyan Vodenitcharov, professeur de piano au Conservatoire de Bruxelles nous livre ses impressions sur Lukas Vondracek :

Ça me semble plus que juste qu'il soit premier lauréat. C'est un phénomène, je crois que c'est clair comme le jour, c'est quelqu'un qui est rare... On entend le 21ème siècle dans son jeu. C'est un musicien nouveau

Le 2e lauréat, Henry Kramer, a 29 ans lui aussi. Il est américain, il a hypnotisé la salle ce samedi soir dans sa version du 2ème concerto de Prokofiev.

Henry Kramer :

Je suis très honoré d'avoir ce prix... C'était un très long mois, et maintenant nous allons recommencer les concerts, donc je dois penser aux prestations à venir ici en Belgique.

Le 3ème prix revient à l'Américain de 21 ans, Alexander Beyer. Le 4ème : le pianiste coréen Chi Ho Han, le 5ème : le croate Aljosa Jurinic et enfin le 6ème lauréat est l'italien Alberto Ferro. Les 6 autres lauréats sont considérés comme ex-aequo.

En 2017 le Reine Elisabeth accueillera une nouvelle discipline : ce sera le violoncelle.