La Province de Namur dévoile la saison culturelle 2017-2018 en "TransHumance II"

Le service culture de la Province de Namur a dévoilé mercredi la saison culturelle 2017-2018 baptisée en "TransHumance II" en raison de la fermeture provisoire de la Maison de la Culture, toujours en cours de rénovation depuis 2016. Plusieurs rendez-vous incontournables sont prévus, dont notamment l'ouverture au public du chantier de la Maison de la Culture de Namur.

Avec l'équipe de Coeur de Ville, la Province de Namur ouvrira les portes de la Maison de la Culture la dimanche 22 octobre de 10h à 17h. Visite guidée du sous-sol aux étages ainsi que des moments artistiques sont notamment prévus au programme.

Du côté des manifestations traditionnelles, les rendez-vous cinématographiques, les "Classiques du mardi" sont maintenus au cinéma Caméo. Trois autres projections, dont une projection de courts métrages muets sur le thème de la magie, du merveilleux et de l'orientalisme au Centre Culturel de Beauraing, sont planifiées durant trois jeudis en novembre et décembre.

Deux débats organisés par PointCulture sont également prévus, l'un portant sur le concept de "Smart City-Slow City", l'autre sur l'appropriation citoyenne.

Par ailleurs, le folklore namurois des 40 molons sera à l'honneur lors d'une exposition, dont l'inauguration est prévue lors des Fêtes de Wallonie.

Cette année, après Walcourt et Andenne, le Plein Feu Festival sera organisé à Floreffe le 11 novembre, avec comme tête d'affiche, le groupe belge Suarez.

En outre, la rencontre In/Out se déroulera simultanément dans trois prisons de Namur, Andenne, Dinant et Namur durant l'après-midi du 17 novembre. Le soir, un concert est prévu avec notamment BJ Scott, marraine de ces rencontres, qui ont pour objectif de favoriser l'accès à la culture pour tous. De multiples autres événements qu'ils soient théâtraux, musicaux ou encore muséaux, sont prévus tout au long de l'année.

 

Pour vois la programmation complète, rendez-vous sur le site du service culture de la Province de Namur.