L'Université populaire du théâtre ouvre ses portes en France et en Belgique

Michel Onfray
Michel Onfray - © AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

Le philosophe français Michel Onfray et le metteur en scène Jean-Claude Idée ont présenté, mardi, la programmation du premier printemps de l'Université populaire du théâtre. Des lectures de textes philosophiques seront mises en scène du 27 mai au 26 juin, à Bruxelles, en collaboration avec le Conservatoire Royal de Bruxelles, le Théâtre de Poche, la Comédie Claude Volter, le Centre Culturel des Riches-Claires et le Théâtre des Martyrs. Le programme est disponible sur le site www.michelonfray.fr.

L'Université populaire du théâtre s'est ouverte, lundi, à Bruxelles, avec la représentation de la première pièce de Michel Onfray intitulée "Le songe d'Eichmann" mis en espace par Jean-Claude Idée. Le temps d'un acte et d'un songe, elle réalise l'improbable rencontre du criminel de guerre nazi avec le philosophe allemand Emmanuel Kant sous le regard de Friedrich Nietzsche.

"En donnant corps et voix à cette oeuvre, nous nous sommes rendus compte de la convergence de nos pratiques", raconte Jean-Claude Idée, fondateur du Magasin d'écriture théâtrale, qui favorise la diffusion des écritures dramatiques contemporaines. Fruit de cette rencontre, l'Université populaire du théâtre vise à remettre la réflexion au coeur du théâtre de notre temps par la représentation publique de textes à caractère philosophique.

"J'ai le désir de sortir la philosophie du ghetto dans lequel elle se trouve", soutient Michel Onfray. "Je souhaiterais que le cinéma ou la bande dessinée s'empare de la philosophie. Je suis déjà enthousiaste à l'idée qu'elle pousse les portes du théâtre."


Belga

Et aussi