L’art au singulier pluriel

2 images
- © rtbf

En Bourgogne, le Festival Itinéraires Singuliers se veut un lieu de dialogue artistique entre les populations issues de la norme ou de l’exclusion.

En Bourgogne, le Festival Itinéraires Singuliers se veut un lieu de dialogue artistique entre les populations issues de la norme ou de l’exclusion. L’occasion d’un petit voyage en France, du 17 mars au 10 avril.


 



Depuis sa création en 2000, l’Association Itinéraires Singuliers imagine et accompagne des projets artistiques à l’interface des champs culturel et social. Coorganisé avec le Centre Hospitalier La Chartreuse de Dijon , le Festival Itinéraires Singuliers fait dialoguer l’art avec l’univers hospitalier, les milieux des handicaps, le champ social et le grand public.


Passage. Pour sa 7ème édition, le Festival s’articulera autour de la thématique du ‘Passage’. Dans une démarche d’ouverture et de rencontre de tous les publics, il ouvre une fenêtre artistique sur le monde et ses réalités. Théâtre, danse, lecture, arts plastiques côtoient une journée d’étude, des ateliers et des rencontres qui interrogent notre rapport à la singularité : la folie, la maladie, la recherche du sens de l’existence, les abîmes de l’être, la misère sociale, l’institutionnellement incorrect…


Le Bal. Cette année, le Festival se dote d’un lieu de diffusion et d’échanges, ‘Le Bal’, installé au Centre hospitalier La Chartreuse de Dijon. Un espace de rencontre, véritable laboratoire d’action, de recherche et de formation ouvert à toutes les dynamiques d’expression et tous les publics.


Musique engagée ou dégagée, théâtre de l’intime ou de l’universel, regards décalés, humour, dérision, poésie, émotion, révolte, ces Itinéraires Singuliers d’artistes hors ou dans les normes sont à découvrir dans toute la région Bourgogne en France, du 17 mars au 10 avril.


Myriam Marchand