Facéties de Chats

Facéties de Chats
3 images
Facéties de Chats - © éditions Margot

Tendresse, humour, poésie et portraits félins plus vivants que nature : ce livre a tout pour séduire les amoureux de chats, les amateurs de poèmes souriants, et tous ceux qui aiment qu’un dessin animalier réussisse à dépasser les simples apparences !

D’accord, ce n’est pas de la bande dessinée, même si Benjamin Lacombe fait aussi partie de l’univers du neuvième art, avec des albums empreints d’une belle personnalité, comme " L’esprit du Temps ". Mais c’est dans le monde de l’illustration que cet artiste trentenaire réussit le mieux à exprimer tout ce qui le séduit, tout ce qui le passionne, tout ce qui peut, dès lors, en un partage d’évidence, passionner ses lecteurs.

L’illustration est devenue au fil du temps un peu le parent pauvre du graphisme. Même si des gens comme Tardi ou Loustal excellent aujourd'hui dans ce domaine, force est de reconnaître que les illustrateurs, le plus souvent de livres destinés à la seule jeunesse, manquent quelque peu de reconnaissance. On est loin de l’attrait que les illustrateurs de la fin du 19ème siècle et du début du vingtième siècle avaient pour le public. Le dernier grand illustrateur " connu " fut peut-être Pierre Joubert.

Et Benjamin Lacombe s’inscrit, lui, résolument dans cet héritage d’accompagnement de textes.

Un héritage qu’il assume pleinement, avec une maîtrise à la fois du trait et de la couleur.

Mais n’allez pas croire que l’illustration, avec lui, est quelque peu vieillotte ! Que du contraire ! Dans ce livre-ci, consacré aux chats, il ne se contente pas, loin s’en faut, de plaquer ses dessins sur des poèmes consacrés aux félins domestiques. Textes et dessins, en fait, fusionnent, totalement. Aucune de ces deux réalités artistiques ne prend le dessus sur l’autre, et le résultat est un livre dans lequel le dessin ne peut pas se passer du texte, dans lequel le texte ne peut tenir la route sans le dessin. A ce titre-là, la technique de cet album peut s’apparenter à la bd !...

Mais non, vraiment, ce n’est pas de la bande dessinée. C’est cependant un album d’une séduction extraordinaire, une séduction qui s’adresse à tout un chacun, à tous les âges... 

Lacombe avait déjà revisité de ses dessins l’univers de Lewis Carroll, avec une réussite incontestable.

Ici, c’est dans un environnement poétique, également, qu’il se plonge, qu’il nous enfouit, celui d’un poète, Sébastien Perez, qui a consacré 14 textes rimés au chat.

Ses rimes n’ont rien de pompeux, elles sont légères, aériennes et, surtout, sans cesse souriantes. Elles nous racontent des facéties de chats qui pourraient presque, pourquoi pas, être celles d’une enfance jamais éteinte.

Pour cet écrivain discret, le chat pense, regarde, observe, vit, espère, et a comme but essentiel, peut-être, de s’amuser. Donc d'amuser les tristes humains capables de l'observer!

Et le dessin de Lacombe a le même but : nous faire le portrait de quelque quatorze chats choisis pour leur beauté, leur étrangeté, leur présence vraiment charnelle. De l’Angora à l’Ecaille de Tortue, du Persan au Bombay, les chats dont sont tombés amoureux Lacombe et Perez ont tous un point commun : celui d’être, aux feux de leurs libertés, terriblement attachants !

Pour tous publics, pour ceux qui aiment que mots et dessins ne fassent qu’un pour des récits tout en douceur et tout en humour, voici donc un album qui ressemble férocement à un beau livre d’art et de littérature !

A offrir, à s’offrir, pour partager les sourires de deux auteurs complices jusque dans les clins d’œil qu’ils nous livrent de page en page…

 

Jacques Schraûwen

Facéties de Chats (illustrations : Benjamin Lacombe – textes : Sébastien Perez – éditeur : éditions Margot)