"Ancestors : The Humankind Odyssey": revivre l'évolution humaine "au ras des pâquerettes"

Un retour plus de 10 millions d’années en arrière, c’est ce que nous propose "Ancestors : The Humankind Odyssey", jeu créé par le studio québecois Panache Digital Games, cofondé par Patrice Désilets, notamment connu pour sa participation à la création des premiers opus de la célèbre licence Assassin’s Creed.

Il y a 10 millions d’année, l’humain du genre Homo n’existait pas encore. Son ancêtre était un singe, et allait donner naissance à des lignées évolutives menant vers les grands singes, tels que les orangs-outans ou les chimpanzés, et évidemment, vers l’humain moderne. Et ce sont précisément ces lignées évolutives menant vers le genre Homo qu’Ancestors propose de revivre d’une manière assez originale.

La plupart des jeux qui prennent l’évolution comme mécanique principale se tournent naturellement vers des gameplays de gestion. Panache Digital Games a lui choisi d’être plus au "ras des pâquerettes" (cfr Patrice Désilets), et de permettre aux joueurs d’incarner les membres d’une tribu de singes, et d’apprendre à survivre et évoluer.

Le jeu intègre ainsi trois niveaux temporels : le quotidien ; le générationnel avec un bond temporel de 15 ans ; et le saut évolutif, qui se compte là en centaines de milliers d’années.

Survivre au jour le jour

Manger, boire, se protéger des prédateurs, ou les combattre, s’abriter, explorer, construire et enfin, procréer afin de faire évoluer la lignée : ce sont les actions menées lors du niveau quotidien, qui constitueront la majeure partie du jeu. Et c’est dans cette temporalité-là que le joueur devra se montrer le plus créatif, les développeurs ayant décidé de lui laisser une énorme liberté, peu commune dans les jeux vidéo.

 

Le principe du gameplay du jeu a fait l’objet d’un article à part, basé sur une interview de Patrice Désilets :


►►► Patrice Désilets nous parle du gameplay original et intelligemment déstabilisant de "Ancestors: The Humankind Odyssey"


Cette odyssée devra être menée au jour le jour grâce aux principaux sens : vue, odorat, ouïe. L’interface a été spécialement adaptée pour représenter ces trois sens principaux, plus une couche d’intelligence, où le singe retiendra (plus ou moins longtemps) l’emplacements de ressources, d’abris, prédateurs, etc. Les interactions avec ces interfaces vont malheureusement venir quelque peu alourdir l’expérience de jeu. Sur manette, le nombre de boutons étant limité, chacun aura une action contextuelle, et l’on s’emmêle facilement les pinceaux, d’autant plus qu’il faut parfois appuyer (un poil trop) longtemps, parfois pas.

Un élément très intéressant du gameplay apporte un niveau d’empathie supplémentaire : la vue et l’ouïe du joueur sont également stimulés. Ancestors pouvant se jouer sans interface (dans le mode dit captivant), la musique et la manière dont se comporte le singe livrent des informations et renseigneront par exemple du danger, ou encore de l’état physiologique de l’animal.

Et évoluer sur des centaines de milliers d’années

Ce vécu, au quotidien, permettra aux singes de la tribu de développer des capacités, qui seront transmises aux générations siuvantes, via un système d’énergie neuronale (qui s’apparente globalement à un arbre de compétences à débloquer). Et au fur et à mesure des générations, des explorations, des sauts évolutifs pourront être débloqués, et de voir l’évolution prendre forme devant nos yeux. On peut ainsi assister à certaines grandes étapes de l’évolution des hominidés, tel que la maîtrise des outils ou le passage à la bipédie, qui ne s’est pas fait en quelques jours ou années, comme l’illustre cette vidéo publiée par le studio :

La loi du plus fort est souvent citée lorsque l’on évoque l’évolution, et si ce n’est pas le seul moteur évolutif des espèces peuplant cette planète, c’est certainement le plus connu. Ainsi, dans Ancestors, il faut avoir la peau dure pour survivre, et il faut plusieurs fois recommencer avant de comprendre les subtilités des mécanismes de jeu, ce qui peut en rebuter certains.

"Ancestors : The Humankind Odyssey" est un jeu pour public averti, de joueurs prêts à faire tomber leurs acquis et à réapprendre à jouer différemment. Même s’il présente quelques faiblesses,  surtout dans la maniabilité, Ancestors est un petit ovni vidéoludique qui mérite une bonne place dans sa ludothèque, par sa manière de réinventer la relation du joueur à son jeu.


"Ancestors: The Humankind Odyssey", jeu créé par Panache Digital Games, disponible sur PC depuis le 26 août 2019, et sur PS4 et Xbox One depuis le 6 décembre 2019.