A 11 ans, cette jeune canadienne est déjà une artiste peintre reconnue internationalement

A 11 ans, cette jeune peintre vit déjà de sa passion
A 11 ans, cette jeune peintre vit déjà de sa passion - © Tous droits réservés

A 11 ans, la jeune Canadienne Mégane Fortin est déjà une artiste peintre reconnue. Ses œuvres se vendent comme des petits pains et elle a déjà été exposée dans plusieurs grandes galeries.

Mégane Fortin est jeune fille de 11 ans pas comme les autres. La jeune fille a commencé à peindre lorsqu’elle avait 8 ans. Elle a été initiée à la peinture abstraite par l’artiste peintre franco-canadien Maurice Louis. Depuis, la jeune fille peint tous les jours. C’est la première chose qu’elle fait en rentrant de l’école. La peinture lui permet "d’exprimer ses émotions". " À son âge, elle pourrait dessiner des animaux, des fleurs… Mais elle est vraiment attirée par l’abstrait. Elle fait des toiles très modernes, très colorées " explique son mentor au Journal de Montréal. Le peintre a invité la jeune fille à exposer ses œuvres en même temps que les siennes à plusieurs reprises. A chaque fois, ce fut un succès. Aujourd’hui, la jeune fille est suivie par une autre artiste qui la guide dans son art, Marie-Josée Lépine. Une fois pas semaine, les deux peintres peignent ensemble dans un atelier du Vieux-Québec pour expérimenter diverses approches.

Les œuvres de Mégane ont été évaluées par un spécialiste pour en définir sa valeur marchande précise, ce qui lui a permis d’entrer dans un réseau international d’artistes explique le Journal de Québec. Cependant, les parents de Mégane tiennent à garder un prix accessible : "Je veux que ses toiles restent accessibles. Ce n’était pas discutable. Je ne pourrai pas toujours retenir le prix, mais je trouverais ça plate que les Québécois n’aient plus accès à ce qu’elle fait. Mais je sais que ça va toujours monter." Pour le moment ses œuvres sont vendues entre 200 $ et 2300 $ le tableau. L’argent que rapportent ses tableaux servira à payer ses études expliquent ses parents au journal Le Soleil"Elle n’est pas toujours consciente que ses toiles prennent de la valeur, mais dans sa tête, c’est déjà clair qu’elle veut en faire une carrière. Mais on désire surtout qu’elle garde les deux pieds sur terre."

Pour en savoir plus sur cette jeune artiste talentueuse, abonnez-vous à sa page Facebook.