Chroniques

" Le Château de Barbe-Bleue "," le Mandarin Merveilleux " (Bela Bartok) : contrôlé et baroque. Un contraste percutant ***

" Le Château de Barbe-Bleue "," le Mandarin Merveilleux " (Bela Bartok) : contrôlé et baroque. Un contraste percutant ***