[Zapping 21] Une masterclass des Black Keys

"A moins d’être naturellement talentueux, comme nous, vous pouvez bénéficier de notre aide."

Voici une des répliques de cette vidéo humoristique que le groupe vient de sortir, dans la foulée du dernier album "Let’s Rock", que nous vous faisions découvrir récemment avec une interview exclusive du groupe par Dominique Ragheb chez eux à Nashville.

Les Black Keys se sont associés à Funny or Die pour la réalisation de cette séquence qui ne manque clairement pas d’humour et qui se veut être une parodie des nombreuses MasterClass qu’on retrouve sur le web, où de célèbres musiciens viennent vous expliquer leur pratique, comme par exemple avec Santana, qui partage ses secrets à la guitare, Timbaland qui explique son métier de producteur, où encore Natalie Portman qui enseigne son art d’actrice…

Les concernant, Dan Auerbach et Patrick Carney mettent en lumière leur processus de composition et d’enregistrement, des guitares hors de prix dont vous aurez besoin, jusqu’aux plus intéressantes mesures à la batterie. "Chaque chanson sur un album vous aide à accomplir quelque chose," explique Dan Auerbach au début du clip. "Ce titre en particulier m’a aidé à m’acheter une nouvelle piscine."

On vous laisse savourer la suite…

Les Black Keys et le rock & roll

Le groupe a affirmé, lors de notre interview à Nashville, avoir baigné depuis toujours dans ce style musical, ce qui se ressent évidemment sur ce neuvième album studio.

Patrick Carney ne manque pas d’afficher clairement sa passion pour ce son rock typique des 70’s : "La plupart des musiques que j’écoute ont au moins 50 ans et ce, dans tous les styles." Il explique n’avoir jamais été à contre-courant de ce que ses parents écoutaient : "Pour moi ça a toujours été comme ça. La musique avec laquelle j’ai grandi c’est celle qu’écoutait mon père, on n’était pas du tout en rébellion avec la musique qu’écoutaient nos parents. C’était vraiment du tout bon !"

Même au début de l’adolescence, il avoue avoir écouté des artistes de son époque, comme Nirvana, mais il était également fan de Jimi Hendrix et ajoute : "Vous savez, les autres gamins, à l’époque, écoutaient des choses du genre "Color Me Bad"… à partir de là, notre truc, ça a été de se rebeller contre ça."

Le duo s’est également confié sur son – vrai, cette fois - mode de fonctionnement lors de la réalisation de "Let’s Rock":

"On est arrivés ici en studio, on a commencé à plaisanter, on a bu du café pendant une demi-heure et on n’a même pas parlé de ce que nous allions faire. La seule chose qu’on savait, c’est qu’on voulait enregistrer des morceaux… enfin en tout cas on voulait essayer… et d’un coup tout est sorti, comme toujours, très rapidement. Et là, si à un moment, on n’avait pas le feeling, on passait à quelque chose de différent… et en général on commence comme ça, comme une jam."

Pour rappel, les deux musiciens avaient annoncé leur retour avec le single " Lo/Hi ", sorti en mars dernier. Quelques semaines plus tard, le groupe avait partagé un second titre, " Eagle Birds " puis "Go".

L’interview complète est à découvrir en images ci-dessous :

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK