Your Song : Shipbuilding, Elvis Costello

Shipbuilding Elvis Costello
Shipbuilding Elvis Costello - © Tous droits réservés

Ce vendredi, Axel du Bus vous explique la réelle signification du morceau : Shipbuilding d'Elvis Costello

On ne remerciera jamais assez Margaret Thatcher pour l’ensemble de sa contribution à la grande histoire du rock and roll. De 1979 à 1990, onze ans de pouvoir quasi absolu et une extraordinaire unanimité… contre elle de la plupart des artistes anglais. En catalysant à elle seule tout le malheur social, elle a été une grande source d’inspiration pour The Clash, The Jam, The Specials, Morrissey… et Elvis Costello.

Nous sommes en 1982. Clive Langer, producteur entre autres de Madness et de Teardrop Explodes, propose une mélodie à Robert Wyatt, ancien batteur et chanteur de Soft Machine. Une mélodie proche de la version du célèbre Strange Fruit, immortalisé par Billie Holiday, que Wyatt avait enregistré auparavant. Mais Langer n’est pas totalement satisfait des paroles écrites par Wyatt. Il va alors trouver Elvis Costello. Qui se met aussitôt au travail. Et quelques jours plus tard, il couche sur papier le splendide Shipbuilding, d’après Costello lui-même, parmi les plus belles paroles qu’il ait écrites.

Début 80, le virage ultralibéral amorcé au frein à main par la Dame de fer plonge l’Angleterre dans une situation quasi insurrectionnelle. Les tensions raciales sont très palpables et le chômage est dramatiquement haut. Dans ce cas-là, rien ne vaut une bonne guerre pour  relancer la machine. On ira se battre de l’autre côté du monde pour un petit caillou anglais situé en face de l’Argentine, les Malouines.

La chanson débute sur ces mots : Is it worth it ? Est-ce que ça en vaut la peine ? Est-ce que ça vaut la peine de rouvrir les chantiers navals pour pouvoir offrir un nouveau manteau d’hiver et des chaussures àsa femme et un vélo au môme ? Surtout que ce seront les enfants de ces ouvriers qui monteront sur ces bateaux pour finalement se jeter à l’eau pour sauver leur peau alors qu’ils pourraient se jeter à l’eau simplement pour pêcher des perles. Oui, la phrase clé de Shipbuilding est bien celle-ci : diving for dear life when we could be diving for pearls. Quelques années plus tard, Costello revient lui-même sur cette phrase lors d’une interview : " On pourrait faire quelque chose de magnifique, en tout cas mieux que celle-là. J’ai écrit ces paroles avant l’histoire du Belgrano – un bateau argentin abattu dans des circonstances controversées. Je suis allé voir le monument, j’ai lu tous les noms. Tous ces gens qui sont morts. Quoi que l’on puisse penser de la guerre, rien que ce seul crime enverra Thatcher brûler en enfer. "

La chanson est d’abord enregistrée par Wyatt en 1982 et obtient un honorable  succès un an plus tard avec une belle 36ème place dans les charts anglais. Mais LA version de référence reste celle enregistrée en 83 par Costello himself pour l’abum Punch The Clock, produite par… Clive Langer, à l’origine de la chanson. Une version totalement sublimée par la trompette poignante de Chet Baker.  Et une démonstration magistrale que poésie et guerre peuvent, pour une fois, faire bon ménage.

We skipped a light fandango,

Turned cartwheels 'cross the floor.

I was feeling kind of seasick,

But the crowd called out for more.

The room was humming harder,

As the ceiling flew away.

When we called out for another drink,

The waiter brought a tray.

And so it was that later, …

She said there is no reason,

And the truth is plain to see

That I wandered through my playing cards,

And would not let her be

One of sixteen vestal virgins

Who were leaving for the coast.

And although my eyes were open,

They might just as well have been closed.

And so it was that later, …

She said ‘I’m on shore leave

So I took her by the looking glass

And forced her to agree

Saying ‘You must be the mermaid

Who took Neptune for a ride’

But she smiled at me so sadly

That my anger straightway died

And so it was that later, …

If music be the food of love

then laughter is its queen

and likewise if behind is in front

then dirt in truth is clean

My mouth by then like cardboard

seemed to slip straight through my head

So we crash-dived straightway quickly

and attacked the ocean bed

And so it was that later, …

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK