Woodstock 50 : le festival reçoit des compensations

Revenons en 2019 et sur cette promesse de Michael Lang d’organiser l’anniversaire du festival de Woodstock, 50 ans après sa création. Comme un pétard mouillé après une pluie diluvienne à la mi-août 69, ces festivités intitulées Woodstock 50 ont été un véritable feuilleton de désistements, de difficultés, de reports… pour en arriver à une pure et simple annulation.

Deux ans après cette saga, et un cheminement juridique compliqué, le Billboard Magazine nous apprend que la plainte du festival a été entendue et que la société publicitaire japonaise Dentsu devra débourser pour couvrir les dommages, mais pas les bénéfices supposés.

Dentsu avait promis 49 millions de dollars pour financer cet anniversaire, avant de se rétracter et empêcher Woodstock 50 d’investir un autre site. Michael Lang et ses associés ont alors très vite accusé Dentsu et sa filiale Amplifi d’avoir saboté l’événement anniversaire et diffusé de fausses informations.

2 images
© Tous droits réservés

Le Festival devait accueillir en 2019 Santana et John Fogerty (50 ans après leur première participation) mais aussi The Killers, Miley Cyrus, et bien d’autres.

Interrogé sur le règlement juridique proposé, un porte-parole de Dentsu a déclaré à Billboard que "l’affaire avait été résolue à la satisfaction mutuelle des parties". De son côté, Woodstock 50 n’a émis aucun commentaire sur la décision du tribunal. La somme que devra payer Dentsu n’a pas été rendue publique.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK