Woodstock 50 : confirmation du projet

Cependant, les organisateurs ne semblaient pas du même avis que l’investisseur. Michael Lang, qui était également dans l’organisation du festival de 1969, avait ensuite affirmé que « Dentsu Aegis Network n’avait pas le droit d’annuler le festival ».

« Malgré la sortie d’un de nos partenaires, nous maintenons notre planning et nous avons l’intention de dénicher de nouveaux investissements » poursuivait-il. « En conclusion, Woodstock 50 aura bien lieu et ce sera quelque chose d’impressionnant. »

Les avocats du festival ont à présent confirmé, via le magazine Rolling Stone, que Dentsu-Aegis « n’a en effet aucun droit légal, ni aucune compétence juridique pour annuler l’événement qui aura lieu au Watkins Glen International Raceway à New York du 16 au 18 août. »

Le conseiller juridique de Woodstock 50 – et l’un des avocats de Donald Trump, Marc E. Kasowitz, a donc confirmé une nouvelle fois que « Woodstock 50 continue la préparation et la production du festival. »

« Tous les intervenants, y compris les artistes, doivent s’entendre pour que l’événement se déroule comme prévu et, s’ils ont des questions, ils doivent communiquer directement avec eux. »

Le même son de cloche a été partagé par Michael Lang, via une newsletter aux fans : « Notre partenaire financier, Dentsu-Aegis, a pris la décision de se retirer et de faire annuler le festival. Nous avons été informés en même temps que le public, via la presse. Nous sommes toujours en train de nous demander pourquoi ils ont voulu nous nuire de cette manière. C’est une chose de prendre la décision de se retirer, mais c’en est une autre de vouloir fermer la porte à toute autre option. »

« Il est trop important de soutenir les principes de l’activisme et de la durabilité pour que des partenaires sans esprit d’ouverture les fassent capoter. Nous poursuivons notre travail avec NYS, le comté de Schuyler et divers partenaires pour rester sur la bonne voie. »

« Woodstock n’a jamais été la propriété de Dentsu, ils n’ont donc aucun droit de l’annuler. Woodstock appartient au public et ce sera toujours le cas. »

L’investisseur avait précédemment justifié l’annulation en déclarant : « C’est le rêve des agences de travailler avec un festival aussi important et iconique » avait-il publié. « A de nombreuses occasions, nous avons produit des événements qui ont rassemblé les gens autour d’un intérêt commun et c’est pour cette raison que nous avions décidé de participer à l’expérience Woodstock 50. Malgré notre énorme investissement en temps, effort et engagement, nous ne pensons pas que la production d’un festival digne de la marque Woodstock puisse être réalisée. Dentsu Aegis Network, partenaire de Woodstock 50, a donc décidé d’annuler le festival. Aussi difficile que cela puisse être, nous pensons que c’est la décision la plus prudente pour toutes les parties impliquées. »

Il a aussi été confirmé que la société Superfly, qui coproduit les festivals Bonnaroo et Outside Lands, a également quitté le navire. Les producteurs de Woodstock 50 avaient engagé Superfly, mais Dentsu étant l’un de leurs clients, ils ont préféré ne plus être impliqués non plus.

Hormis l’annulation récente de The Black Keys, de nombreux artistes y seront présents : Greta Van Fleet, Gary Clark Jr, The Raconteurs, Jay-Z, Imagine Dragons, Chance the Rapper, Run the Jewels, Cage the Elephant, The Killers, Margo Price, Sturgill Simpson, Portugal The Man, Dawes, The Lumineers, Bishop Briggs, Pussy Riot, Courtney Barnett & Dorothy, Halsey, Miley Cyrus, Janelle Monae…

2 images
Woodstock 50 : l'affiche avant le retrait des Black Keys © Tous droits réservés
Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK