Volbeat: Tom Jones en guest bientôt?

Volbeat: Tom Jones en guest bientôt?
2 images
Volbeat: Tom Jones en guest bientôt? - © Tous droits réservés

Nous avons rencontré ce samedi Rob Caggiano, guitariste du groupe danois Volbeat.

Comme nous, il se souvenait du mauvais temps lors de leur premier concert ici il y a deux ans, et se réjouissait déjà du soleil qui inondait la plaine.

Rob Caggiano, ancien guitariste d'Anthrax, a parlé de son intégration au sein du groupe, un peu comme d'une évidence. Cela faisait un moment qu'ils en parlaient et la transition a été naturelle.

Bien sûr, la logistique est parfois un peu compliquée: lui vit aux Etats-Unis, d'autres au Danemark, mais les répétitions se font en Europe et ils sont énormément sur la route. D'ailleurs, quand on lui demande où il vit aujourd'hui, il répond "je vis dans le tourbus!".

Le groupe pense en ce moment à la suite, côté album: des idées ont été essayées, des démos aussi, et même s'ils profitent des tournées pour composer, ils manquent parfois de temps dans les grands festivals tels que le Graspop. Mais beaucoup de choses sont déjà en travail, et plusieurs guests feront partie du projet. Quand on lui a posé la question sur leur identité, il a répondu illico "Tom Jones", à voir si c'était juste pour occuper les journalistes!

 

Rob Caggiano, qui vient du monde du thrash, ne regrette pas de jouer à un autre tempo que lorsqu'il était dans le groupe Anthrax, certains morceaux de Volbeat sont rapides et les influences sont multiples: punk, rock, rockabilly,... tous les styles se mêlent naturellement. Ce sont des groupes qu'ils écoutent depuis l'enfance, dont ils ont absorbé l'essence et qui les inspirent de manière inconsciente.

 

Le groupe a rendu le soir un vibrant hommage au batteur et cofondateur de Pantera, Vinnie Pauldont le décès avait été annoncé le matin.  
Le groupe a choisi le titre "Walk" de Pantera pour ouvrir son concert et a diffusé sur les écrans géants du Graspop le portrait du défunt musicien (Belga).

Malgré cette tragique nouvelle, le groupe de Michael Poulsen a mis un point d'honneur à délivrer un concert puissant et efficace. Les 50.000 fans lui ont réservé un accueil chaleureux lorsque le chanteur-guitariste a entonné "Heaven nor Hell" ou "Sad Man's Tongue" durant laquelle il salua la victoire des Diables Rouges.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK