Une photo d’Amy Winehouse mise aux enchères en NFT

Une œuvre d’Amy Winehouse va être mise en vente sous forme de NFT pour une œuvre de charité.

MusiCares, l’organisation caritative mise en place par les Grammy Awards, et la Fondation Amy Winehouse sont à l’origine de cette vente et les bénéfices iront aux deux associations.

Le NFT Amy Winehouse concerne une photo de la regrettée chanteuse à New York City, prise par le photographe Charles Moriarty, retravaillée en collaboration avec l’artiste Mark Palkoski.

"Nous nous promenions dans les rues de Manhattan, à la recherche du moment idéal dans cette ville qui ne dort jamais", explique le photographe. "Charles a immortalisé le visage d’Amy, rayonnant et plein de vie, ces photos sont un trésor", a ajouté la maman d’Amy Winehouse.

Cette vente aux enchères est organisée dans le cadre de l’exposition Back To Amy et un livestream sera présenté le 23 juillet en l’honneur de la carrière de la chanteuse.

Pour rappel, un NFT est ce que l’on appelle sur le web un "Jeton non fongible". Selon Wikipedia, c’est "un type spécial de jeton cryptographique qui représente quelque chose d’unique ; les jetons non fongibles ne sont donc pas interchangeables. Cela contraste avec les cryptomonnaies comme le bitcoin et de nombreux utility token qui sont fongibles par nature."

Ce sont généralement des œuvres d’art digitales, de l’audio, des vidéos ou d’autres productions créatives qui sont proposées sous cette forme. Le shooting photos de Kurt Cobain, "The Last Session" a été mis en vente sous cette forme, tout comme une œuvre artistique 3D accompagnée du dernier single de Mick Jagger et Dave Grohl, "Easy Sleazy". Le groupe Kings of Leon est d’ailleurs convaincu que c’est l’avenir de la musique.

Un nouveau film retraçant le parcours de la jeune artiste est en préparation chez BBC Two pour marquer les 10 ans de la mort de la chanteuse le 23 juillet 2011.

Intitulé Amy Winehouse : 10 Years On, il s’attardera sur des aspects méconnus de sa vie, et sera principalement raconté du point de vue de sa mère, Janis, qui offre une vision "qui diffère souvent de ce qu’on a eu l’habitude d’entendre à son sujet", selon un communiqué.

Janis explique : "Je ne pense pas que le monde connaisse la vraie Amy, celle que j’ai élevée, et j’ai hâte d’avoir l’opportunité de montrer aux gens ses racines et qu’ils plongent dans l’univers de sa réelle personnalité."

D’autres proches et membres de sa famille interviendront dans ce documentaire décrit comme "une interprétation féminine de sa vie, ses amours et son héritage." Selon la BBC, Janis tenait à raconter l’histoire de sa fille dans ce film car son combat contre la sclérose en plaques "menace de la dépouiller de ses souvenirs" de la chanteuse. Les problèmes de mémoire sont en effet courants chez les personnes atteintes de troubles neurologiques.

Dov Freedman, le producteur exécutif s’est également exprimé : "Amy était une icône musicale authentique, et nous ne pourrions être plus heureux de venir en aide à ses proches pour raconter son histoire 10 ans après sa mort."

On apprenait aussi à la fin du mois dernier qu’une nouvelle édition du coffret posthume Amy Winehouse At The BBC était en préparation. Sorti à l’origine en 2012, celui-ci reprenait une série de sessions enregistrées par la chaîne anglaise.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK