Une nouvelle distinction pour Patti Smith

Patti Smith va recevoir le prix PEN America Literary Service Award 2020.

La musicienne et poète sera décorée lors du gala annuel qui aura lieu le 19 mai à l’American Museum of Natural History de New York City.

PEN America est une organisation qui unit la littérature et les droits humains tout en protégeant l’expression de la créativité.

La récompense est décernée à ceux qui ont un impact sur la culture et la condition humaine. Avant Patti Smith, ont déjà été honorés Stephen King, J.K. Rowling, Toni Morrison, Philip Roth, et Margaret Atwood.

 

Ivan Král, guitariste et producteur qui a collaboré avec Patti Smith, Blondie et Iggy Pop est décédé à 71 ans.

Le musicien Tchèque est décédé ce 2 février, comme confirmé par David Gaydecka du Metronome Festival à Prague: "nous travaillions ensemble depuis 2016, mais le grand final, que nous avions préparé, n’a jamais eu lieu." C’est l’épouse du musicien, Cindy Hudson, qui a confirmé son décès, suite à un cancer.

Il avait joué en 1973 avec Blondie, avant de rejoindre le Patti Smith Group à la basse et à la guitare. Il co-écrira plusieurs hits à l’époque, dont "Dancing Barefoot" en 1979, qui a été repris depuis par U2Pearl Jam et d’autres.

Après avoir quitté la formation de Patti Smith, il rejoindra Iggy Pop en 1980 pour l’album "Soldier". Il occupera ce poste de guitariste et co-auteur sur l’album suivant, "Party". On y retrouve le single "Bang Bang", qui sera repris de manière notable par David Bowie en 1987 sur son album "Never Let Me Down".

Plus tard dans sa carrière, Ivan Král écrira aussi pour le frontman des Babys, John Waite, avant de continuer avec son groupe à lui, Eastern Bloc. Il retournera à Prague en 1993, où il produira plusieurs groupes locaux et sortira quelques disques solo, le dernier – "Always" - arrivait en 2014.

Michael Stipe, ex-frontman de REM, a, quant à lui, raconté une anecdote qui a eu lieu lors d’un concert de Patti Smith. 

C’était à la fin des années 90, pendant un concert de charité, comme il l’a expliqué dans une nouvelle interview au "Late Show with Stephen Colbert". Il avait été particulièrement agacé par le comportement de l’homme d’affaires, aujourd’hui Président des Etats-Unis.

"Nous étions arrivés en retard, et il ne restait de la place que dans cette zone VIP. Est arrivé alors ce grand et bruyant businessman, et il s’est assis à côté de nous. Il parlait à son rencard et il n’a pas arrêté pendant toute la performance. C’était très gênant, et il ne faisait pas d’effort pour parler à bas volume. Alors je lui ai dit : "Excusez-moi, mais c’est mon amie et vous devez arrêter de parler. Qu’est-ce que vous faites ? Taisez-vous !"" L’actuel Président s’est alors levé et a quitté la salle.

Dans le courant de l’interview, Colbert a aussi demandé au chanteur pourquoi Donald Trump continue à utiliser de la musique de REM lors de ses réunions de campagne, malgré l’interdiction et les fréquentes objections de la part du groupe : "Nous ne pouvons rien faire d’autre que de demander respectueusement qu’il ne l’utilise pas."

"Et pourquoi ne tentez-vous pas une approche plus musclée ?", a demandé l’animateur : "Parce que nous ne nous abaisserons pas à ça. Quand il nivelle pas le bas, nous restons en haut", a-t-il répondu, en paraphrasant Michelle Obama.

Michael Stipe a partagé un nouveau titre solo, intitulé "Drive To The Ocean":

En octobre, Michael Stipe sortait son premier morceau solo en 8 ans :

Il avait déjà joué ce titre en live en mai dernier et avait expliqué qu’il commençait seulement à écrire depuis la dissolution du groupe en 2011.

"J’ai fait une pause avec la musique pendant 5 ans," expliquait-il. "Maintenant, j’écris, je compose et j’enregistre tout moi-même pour la première fois. 18 titres sont déjà prêts".

Les bénéfices seront reversés au groupe d’activistes pour le climat Extinction Rebellion.

"J’ai fait une longue pause et je voulais m’y remettre," explique-t-il. "J’adore ce titre, c’est mon premier en solo. Je voulais ajouter ma voix à ce mouvement de prise de conscience actuel. Extinction Rebellion m’a donné la motivation pour le sortir maintenant et ne pas attendre."

"Drive To The Ocean" a déjà été proposé en live, lui aussi, et a été partagé sur le site officiel de Michael Stipe le 4 janvier 2020, jour de son 60e anniversaire. Les bénéfices seront versés, cette fois, à Pathway to Paris, une association caritative qui rassemble artistes, musiciens et activistes qui luttent contre le changement climatique.

L’organisation vise à transformer l’Accord de Paris en une réalité, et a été fondée par Rebecca Foon et la fille de Patti Smith, Jesse Paris Smith.

Avec le téléchargement du morceau, les internautes recevront des fonds d’écran exclusifs, le clip réalisé par Michael Stipe, une vidéo des paroles, une version audio haute résolution et les paroles telles qu’écrites par Michael Stipe à l’origine.

En novembre dernier, Michael Stipe évoquait sa sexualité.

"Vous ne trouverez jamais une photo où je fais semblant d’avoir une petite amie", explique Michael Stipe.

Il ajoute qu’il est fier d’avoir toujours été ouvert sur sa sexualité.

C’est au Billboard, que le frontman de REM s’est livré de manière tout à fait libérée. Il avait fait son coming out en 1994, persuadé que les membres de son groupe savaient qu’il était gay bien avant qu’il ne l’annonce.

"Je n’ai jamais fait semblant, et je suis fier de ça. Si les fans ne l’ont pas remarqué, c’est qu’ils n’ont pas bien observé !"

Dans cette même interview, Michael Stipe a confirmé qu’il avait pris la bonne décision en stoppant l’aventure REM, "cela a permis aux fans de prendre un peu de recul et d’apprécier l’héritage laissé par le groupe. Et nous aussi, cela nous a permis de réaliser que nous n’étions pas là "pour toujours"."

Michael Stipe fait partie des nommés pour l’édition 2020 du "Songwriters Hall of Fame".

L’Institution honore, comme son nom l’indique, les plus grands songwriters, auteurs-compositeurs, qu’ils soient interprètes ou non.

Parmi les 24 nommés : Mike Love des Beach Boys, Journey, Patti Smith, Michael Stipe de REM, Annie Lennox & Dave Stewart d’Eurythmics, ou encore les Isley Brothers.

Pour être éligibles, les songwriters doivent présenter des titres notables depuis 20 ans.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK