Une date de sortie pour le documentaire dédié aux Beatles

Le film réalisé par Peter Jackson sortira au cinéma le 4 septembre.

"The Beatles : Get Back" se focalisera sur la dernière année de la carrière du groupe, à partir de 55 heures de contenu enregistré en 1969 lorsque le quatuor travaillait sur "Let It Be." On y retrouvera des extraits jamais diffusés de différentes sessions, ainsi que les coulisses du concert qu’ils ont donné en 1969 sur le toit de l’immeuble d’Apple Corps. Le réalisateur avait dit l’année dernière que son dernier projet serait "l’expérience ultime pour tout fan des Beatles. Une véritable machine à remonter dans le temps nous ramenant directement en 1969, donnant l’impression d’être dans le studio avec ces quatre amis musiciens."

Le documentaire ira plus loin que celui sorti en 1970, simplement intitulé "Let It Be" et présentant les mêmes sessions d’enregistrement. Ce dernier s’attardait davantage sur les causes de la séparation du groupe. Ringo Starr s’est dit satisfait de ce nouveau projet, appréciant le fait qu’il ne suggère aucunement que le groupe ne faisait que se disputer à l’époque. "Ce n’était tout simplement pas le cas. Il y a des heures et des heures d’extraits où nous rions, nous jouons de la musique… Rien à voir avec le portrait dressé par le film de 1970. Il y avait beaucoup de joie aussi, et je pense que c’est ce que Peter Jackson a voulu montrer. Cette version sera plus axée sur notre amour et notre entente, sur qui nous étions réellement." a-t-il conclu.

S’exprimant auprès du Rolling Stone, Dhani Harrison, le fils de George Harrison, s’est dit émerveillé après avoir assisté à une première diffusion : "Il est visuellement magnifique. J’ai envoyé un mail à Peter pour lui dire qu’il s’agissait d’un des plus beaux films que j’ai pu voir."

Dhani Harrison a également comparé le métrage à la dernière production réalisée par Peter Jackson : "They Shall Not Grow Old". Son traitement méticuleux du contenu authentique datant de la première guerre mondiale avait été plébiscité.

Plus de 300 objets relatifs aux Beatles seront mis aux enchères le 10 avril prochain

En plus des paroles de "Hey Jude", écrites par Paul McCartney, une balle de baseball signée par le quatuor et même la première scène sur laquelle le groupe s’est produit sont mises en vente. D’autres objets, plus communs, sont également proposés : des instruments, des articles signés, des vinyles rares ainsi que des produits dérivés.

La scène sur laquelle les Beatles ont donné leur premier concert en 1960 est estimée entre 10.000 et 20.000 $. La formation, alors appelée "The Silver Beats", y avait joué sur des planches en bois. Ce sont ces dernières, importées du Lathom Hall de Liverpool, qui cherchent un acquéreur. La salle des ventes a précisé qu’il s’agissait également de l’endroit où avait eu lieu la bagarre impliquant le premier bassiste Stu Sutcliffe.

"Cette scène où se sont produits les Fab Four pour la première fois n’est pas juste l’un des artefacts les plus extraordinaires de l’histoire des Beatles, mais de toute l’histoire de la musique. Nous sommes ravis de proposer cette pièce unique symbolisant les débuts de l’un des meilleurs groupes de rock de tous les temps, ainsi que de nombreux autres objets d’exception célébrant la magie de la Beatlemania," a déclaré Martin Nolan, commissaire-priseur à la Julien’s Auctions'.

Concernant les paroles écrites à la main par McCartney, les estimations tournent autour de 160.000 et 180.000 $, tandis que la balle de baseball est au tarif relativement plus mesuré de 100.000 $. Celle-ci date de leur dernier concert donné aux Etats-Unis au San Francisco Candlestick Park.

D’autres objets insolites viennent compléter cette collection, tels que le cendrier des studios d’Abbey Road, le script de "Hello Goodbye" et le dessin "BAGISM" de John Lennon et Yoko Ono.

La vente aura lieu le 10 avril au Hard Rock Café de New York.

3 images
Une guitare ayant appartenu à John Lennon et George Harrison estimée à 460.000€ © Jim Gray - Getty Images

La semaine dernière, c’était une guitare de John Lennon et George Harrison estimée à 460.000€ qui était mis aux enchères.

Son propriétaire avait expliqué à la télévision anglaise qu’on lui avait offert cette guitare car il "jouait mieux que Harrison."

Lors de son programme "Antiques Roadshow", la BBC a présenté un prototype fretless conçu par l’entreprise californienne Bartell. La guitare a été amenée à l’abbaye de Battle spécialement pour l’émission.

Après avoir estimé sa valeur entre 300.000 £ et 400.000 £, l’expert Jon Baddeley s’est exprimé au sujet de l’instrument en affirmant qu’il s’agissait de l’objet le plus cher qu’il avait jamais vu.

"Pour un collectionneur, il s’agit déjà d’un objet très rare. Mais pour un fan des Beatles ? Posséder une guitare ayant appartenu à la fois à John Lennon et George Harrison est un fragment d’histoire fabuleux concernant deux figures majeures du rock du XXe siècle."

Surpris par la valeur de l’instrument, son propriétaire a admis qu’il l’utilisait encore très souvent.

"Je n’avais jamais songé à sa valeur, car George était un bon ami. Je ne sais pas quoi en penser, je suis encore sous le choc. Je n’imaginais pas qu’elle puisse valoir autant. Heureusement que je ne la garde pas chez moi !"

Il a également montré au public de l’émission une photo de Harrison avec la guitare en question, afin de prouver son appartenance à l’impressionnante collection de l’artiste.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK