Une collection de bijoux AC/DC arrive

AC/DC a fait équipe avec une grande marque australienne de bijoux rock et d’accessoires, Heart Of Bone.

Après deux ans de préparation, la collection complète Heart Of Bone x AC/DC sera donc proposée progressivement aux fans pendant 18 mois, à partir du 15 avril prochain.

Aucune image n’a encore été dévoilée mais d’après le communiqué officiel, voici à quoi nous pourrons nous attendre :

  • Une édition limitée de bagues en or massif 9K sur-mesure
  • Des bagues en argent sur-mesure dans trois styles uniques
  • Des bijoux artisanaux en acier inoxydable "Ready To Rock"
  • Des t-shirts 100% coton biologique en édition limitée, fabriqués en Australie, à l’aide des dernières technologies en matière de sérigraphie et d’encres.
  • Des pulls en cachemire exclusifs AC/DC, limités à 100 exemplaires par modèle, créés en collaboration avec la célèbre usine Barrie (Chanel) en Ecosse. Il s’agira d’un hommage à l’héritage écossais des frères Angus et Malcolm Young.

La marque a déjà de nombreux ambassadeurs célèbres, tels que Miley Cyrus, Lil Nas X, Billie Eilish, Poppy, Drew Barrymore, Ghostemane, Courtney Love, Daphne Guinness, Karl Lagerfeld, Paris Hilton, The Blonds, Slash, Rick Owens, Dave Stewart, Jean Paul Gaultier, Dita Von Teese, Marc Jacobs, Diplo, Skrillex, Katy Perry, Janet Jackson, Kelly Rowland, Joel Madden, Kelly Osbourne et bien d’autres.

 

3 images
© Tous droits réservés
3 images
Slash © Tous droits réservés

Plus tôt cette semaine, Angus Young a évoqué une nouvelle fois en interview ce que Bon Scott pensait de Brian Johnson, chanteur actuel d’AC/DC.

Bon Scott connaissait Brian Johnson, qu’il avait vu chanter au sein de son groupe Geordie. En effet, Bon Scott avait été dans un groupe qui avait ouvert les concerts, en Angleterre, pour Geordie.

Il avait alors évoqué son attitude sur scène, sa manière de crier, de se jeter au sol et l’avait comparé à Little Richard. Il avait ajouté que c’était le meilleur show qu’il avait vu depuis longtemps, et surtout le meilleur chanteur. Et ce qu’il ne savait pas à l’époque, c’est que ce soir-là, Brian Johnson avait fait une crise d’appendicite. Il avait tellement bien assuré le show que le public n’y avait vu que du feu, pensant que cela faisait partie de sa scénographie. Et malgré la douleur, il avait réussi à sortir ces notes suraiguës.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK