Une augmentation de 2000% des ventes de Rush

La discographie du groupe canadien Rush a connu une augmentation de 776% de ses streamings, avec une croissance des ventes de 2000% aux USA, depuis la mort du batteur Neil Peart le 7 janvier.

C’est le classique de 1981, "Tom Sawyer" qui a été le plus écouté avec 2.8 millions d’écoutes en quatre jours à peine. D’autres titres ont été achetés en masse également : "Limelight" (No. 2), "The Trees" (No. 3), "The Temples Of Syrinx" (No. 4), "Losing It" (No. 5) et "The Garden" (No. 6).

Le dernier show de Rush avait eu lieu le 1er août 2015 à Los Angeles. A l’époque, Neil Peart avait confié préférer s’arrêter tant que son niveau était au top, et voulait consacrer du temps à sa plus jeune fille.

Neil Peart est décédé ce 7 janvier à Santa Monica, d'un cancer du cerveau, à l'âge de 67 ans. Il était malade depuis trois ans et demi. 

Vous trouverez ici un dossier sur quelques moments incontournables de sa carrière et vous pouvez écouter l’émission spéciale de Classic 21 Metal qui lui a été consacrée vendredi dernier.  

En décembre 2018, Geddy Lee, le bassiste et chanteur de Rush, avait confirmé une nouvelle fois que le groupe était à l’arrêt, et que le batteur Neil Peart était à la retraite.

“Il n’a pas juste cessé ses activité pour Rush, il ne fait plus du tout de batterie, mais nous restons en contact.[Lifeson, guitariste de Rush] et moi sommes tout à fait en accord avec ça. Nous avons été le voir il y a quelques semaines. Avec Alex, on se voit plus souvent, on est quasi voisins et on aime aller manger et boire du bon vin."

Mais si l’aventure Rush semble bien refermée définitivement, Geddy Lee — qui a sorti un livre intitulé "Geddy Lee's Big Beautiful Book Of Bass" — ne serait pas contre l’idée d’un nouveau projet avec les autres comparses du groupe.

"Est-ce que nous avons prévu encore de la musique avec Alex? Je ne sais ni quand, ni sous quelle forme, mais je pense que nous ferons quelque chose ensemble."

"Les gens n’arrêtent pas de me demander si c’est la vraie fin et je ne peux pas vraiment répondre, parce que je n’y ai pas encore réellement pensé."

"J’ai travaillé à ce bouquin depuis deux ans et j’ai adoré, c’était un projet passionnant pour moi. C’était un très bon break aussi, cela m’a plongé dans une autre obsession après la fin de Rush. En plus, c’était pédagogique et j’ai adoré ça. Je vais maintenant réfléchir à la suite de ce que je vais faire avec toutes ces beautés (en parlant de ses basses) qui me fixent quand j’entre en studio."

C’est le guitariste Alex Lifeson qui avait confirmé en janvier que le groupe ne jouerait plus de concerts, et n’écrirait plus de nouveaux morceaux.

"Cela fait un peu plus de deux ans que nous n’avons plus tourné, nous n’avons aucune intention de repartir ou de réenregistrer quelque chose. Nous arrêtons là. Après 41 ans, nous sentions que c’était assez", a-t-il déclaré.


Mais le musicien de 64 ans ajoute " qu’il a pas été aussi occupé depuis longtemps. J’écris beaucoup pour quatre ou cinq petits projets. Du boulot de guitariste qui m’a été demandé par d’autres personnes. J’y prends beaucoup de plaisir. Il y a surtout moins de pression : je peux être créatif à mon rythme et travailler quand je le sens, ce qui me plaît beaucoup."

Les problèmes chroniques de tendinites du batteur Neil Peart l’avaient poussé à ne plus repartir en tournée, il l’avait évoqué dans une interview en 2015. Au même moment, la rumeur avait même couru que Dave Grohl pourrait reprendre la place derrière les fûts. Dans une interview au Rolling Stone, Dave Grohl avait été interrogé sur la possibilité de remplacer le batteur retraité de Rush, Neil Peart.

Et c’est avec beaucoup d’humilité que le frontman des Foo Fighters avait répondu : "Je ne pense pas en être capable, ni physiquement, ni musicalement, mais merci pour la proposition! Neil Peart, c’est une toute autre sorte d’animal, une autre espèce de batteur."

"Je connais les arrangements, mais je suis comme Meg White face à Neil Peart. Et c’est une de mes batteuses préférées, celle de ma fille aussi. Ma fille fait de la batterie aussi, sur des titres des White Stripes ou d’AC/DC. "

Dave Grohl et Taylor Hawkins, batteur des Foo Fighters, ont intronisé Rush au Rock And Roll Hall Of Fame en 2013 et avaient joué "2112 Overture" avec le producteur Nick Raskulinecz, habillés comme Rush l’était dans les années 70.

"Ce fût une des soirées les plus particulières de ma vie” avait expliqué Dave: “Quand j’ai entendu"2112" pour la première fois, je devais avoir 8 ans, et ça a changé ma vision de la vie. J’ai entendu la batterie, et c’est ce morceau qui m’a donné envie de devenir batteur. Quand je l’ai rencontré, il m’a fait un café, on a discuté, et plus tard ce soir-là, on a été manger tous les deux. Après deux verres de vin, j’étais en larmes parce que mon héros m’avait fait un café!"

Rush avait fêté les 40 ans de l'album "A farewell to Kings", avec une édition anniversaire.

Un inédit live figure sur cette édition, avec le remaster 2015 du titre A Farewell to Kings, et un concert complet de Rush enregistré en février 1978 à l'Hammersmith Odeon de Londres. C'est dans ce concert qu'apparaît l'inédit de "2112", mais aussi "Closer to the Heart," "Lakeside Park" et un solo de batterie de Neil Peart. L'ingénieur du son et producteur originel de l'album, Terry Brown, a remixé ce live londonien à partir des bandes multipistes live.

Pour cette réédition, Rush a aussi fait appel à Dream Theater, Big Wreck, the Trews et Alain Johannes pour enregistrer de nouvelles covers des titres de l'album A Farewell to Kings.

Cette édition des 40 ans est disponible en triple CD, et quadruple vinyle. Une édition Super Deluxe ajoute encore un Blu-Ray avec le son en 5.1 et trois vidéos de promo de 1977, sans oublier deux lithographies et une reproduction du programme de tournée de Rush en 1978.

Les versions physiques sont accompagnées d'un visuel de Hugh Syme, directeur artistique du groupe de longue date, et d'annotations de l'historien Rob Bowman.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK