Corona song : Renaud revient avec une nouvelle chanson surprise sur le Coronavirus

Le chanteur a dévoilé hier un titre surprise autour du coronavirus où il prend notamment la défense du Professeur Didier Raoult.

On le voit entouré d’amis musiciens dans un jardin près de l’Isle sur la Sorgue, dans le Vaucluse, là où il réside actuellement.

Il évoque le Professeur controversé : "Quand je pense au brave Docteur Raoult/Conchié par des confrères jaloux/Par des pontes, des sommités/Qui ont les moules de perdre du blé,".

Le scientifique est un fervent défenseur de l’hydroxychloroquine et a d’ailleurs porté des accusations sur des conflits d’intérêts devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur le Covid-19 en France, ce qui a évidemment suscité de nombreuses réactions de la part des organismes visés.

La vidéo se termine par une phrase écrite de la main de Renaud : "Pour tous les potes qui ont souffert de ce putain de virus, pour tous les soignants, amitiés."

Le dernier album de l’artiste de 68 ans date du 29 novembre dernier. Intitulé "Les mômes et les enfants d’abord", il aborde le thème de l’enfance, mais ne s’adresse pas uniquement aux plus jeunes : "Des enfants de 7 ans, des personnes de 70 ans, en tout cas y’a de la tendresse. L’enfance est toujours présente en moi. Elle a été douce comme le miel, mais elle est loin," expliquait le chanteur qui était un enfant "plutôt sage, un peu sauvageon, renfermé sur lui-même. Mon père m’a transmis son goût de l’écriture et de la musique, ma mère m’a transmis la fraternité entre tous les hommes".

Il avait également rassuré les fans sur son état de santé à la sortie de cet album : "Je suis en pleine forme. Je ne bois que de l’eau depuis 10 mois. Je n’ai pas touché une goutte d’alcool depuis. La dernière cure de désintoxication que j’ai faite dans une clinique du sud de la France a réussi." Il explique qu’il fait même un peu de sport et surtout qu’il n’a plus envie ni besoin d’alcool. "J’ai décroché complètement." Il tient ensuite à rectifier : Il n’a ni eu un AVC, ni la maladie de Parkinson…. "Le dernier en date c’est un article qui dit que je suis SDF, que je suis ruiné et que je dors sur un banc. C’est une insulte pour les vrais SDF de me comparer à eux. C’est n’importe quoi. Donc oui, la presse people ne m’a pas épargné".

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK