Un "mardi noir" en hommage à George Floyd

Les manifestations en protestation au meurtre de George Floyd
3 images
Les manifestations en protestation au meurtre de George Floyd - © Getty Images - Stephen Maturen

Ce mardi 2 juin est baptisé le "Black Out Tuesday" aux Etats-Unis, en réaction au meurtre du désormais tristement célèbre George Floyd.

Annoncée comme "une journée pour se déconnecter du travail et renouer avec notre communauté", la campagne - dotée du hashtag #TheShowMustBePaused - a obtenu le soutien de l'industrie musicale qui a décidé de ne pas travailler ce jour-là. Les firmes de disque (Columbia, Universal, Warner, Sony, Geffen, Atlantic, etc) ont effectivement décidé d’emboîter le pas et protester contre le meurtre de George Floyd.

Ce ne sera pas un jour de congé, précise Columbia Records, mais bien "une journée pour réfléchir et trouver des moyens d'avancer dans la solidarité. Nous continuons de soutenir la communauté noire, notre personnel, nos artistes et nos pairs dans l'industrie de la musique (...) Peut-être que si la musique est muette ce mardi, nous pourrons vraiment écouter." 

Nombreux sont les autres  engagements et citations du secteur musical. De son côté, Sony dit qu'il observera le "Black Out Tuesday" pour aider à combattre la discrimination raciale et l'injustice sociale. La plus grande maison d'édition du monde ajoute: "Les gens souffrent et les villes brûlent. Il est essentiel que nous utilisions notre voix non seulement pour prendre position, mais pour agir. "

Voir cette publication sur Instagram

BLACK LIVES MATTER. #THESHOWMUSTBEPAUSED

Une publication partagée par Capitol Records (@capitolrecords) le