Un film sur John Lennon & Yoko Ono

Embed from Getty Images

Jean-Marc Vallée, réalisateur à qui on doit déjà Sharp Objects et Big Little Lies, va s’occuper d’un biopic sur l’histoire de John Lennon et Yoko Ono.

Yoko Ono avait commencé à travailler sur le développement du film avec les producteurs Michael De Luca (The Social Network) et Anthony McCarten (The Theory Of Everything) l’an dernier. Et selon De Luca, avant l’arrivée de Jean-Marc Vallée, le biopic devait se concentrer sur les thèmes de l’amour, du courage et de l’activisme aux USA.

Mais à présent, Vallée a été invité non seulement à participer au projet, mais surtout à réécrire le script de McCarten.

La ligne de conduite s’attarderait désormais plus à la relation entre les deux partenaires, à la consommation de drogue et à d’autres thèmes plus sombres que prévu à l’origine.

Aucune info concernant le casting n’a toutefois été évoqué, ni une date éventuelle de sortie de film.

 

Yoko Ono a dévoilé une nouvelle version du morceau “Imagine” le jour où John Lennon aurait eu 78 ans.

Le morceau apparaît sur le prochain album de Yoko OnoWarzone, sorti le 19 octobre. 

"Warzone" est produit par son fils Sean Ono Lennon, et revisite des chansons rédigées par Yoko Ono depuis 1970 dont "Imagine", l'hymne pour la paix avec feu John Lennon, son mari, qui clôture l'album. "Le monde est tellement chaotique. Tout est très difficile pour tout le monde", a-t-elle indiqué dans un communiqué. "Il n'est pas trop tard pour changer le monde. Nous avons plus que jamais besoin de Yoko maintenant", ajoute un communiqué de ses représentants.

L'artiste new-yorkaise, née au Japon, a bien fait savoir que "Warzone" n'était pas synonyme de retraite, expliquant qu'elle travaillait sur un autre album. Avec cette annonce, elle a publié une nouvelle version du titre donnant son nom à l'album, "Warzone" qui figurait déjà dans "New York Rock", une comédie musicale sur sa vie avec John Lennon.

La version 2018 de la chanson s'ouvre sur un éléphant barrissant et des bruits de percussion répétés, comme des coups de feu, Yoko Ono déclamant de manière assez angoissante: "Warzone, nous vivons dans une Warzone" (zone de guerre).

"Si vous m'entendez, s'il vous plait aidez-nous", conclut-elle. Yoko Ono, qui a grandi à Tokyo et New York, était devenue une étoile montante de la musique avant-gardiste quand elle a rencontré John Lennon et est devenue sa seconde femme. Le couple a utilisé sa lune de miel comme un moyen de protester contre la guerre du Vietnam, avec leur fameuse manifestation "bed-in", au lit pour la paix. Yoko Ono est restée une militante pour la paix et a cherché à préserver l'héritage de John Lennon après l'assassinat de l'ex-chanteur des Beatles devant l'appartement du couple à New York en 1980.

“Imagine” était sorti originellement sur l’album de 1971 de John Lennon. L’année dernière, Yoko Ono a été officiellement créditée sur le morceau.

Numéro 1 en Afrique du Sud, en Angleterre, en Australie, au Canada, aux Etats-Unis, en Irlande ou encore en Italie, l'hymne à la paix de John Lennon, sorti en 1971, s'est écoulé à plus de 1,64 millions exemplaires en Angleterre. 

Près d'un demi-siècle après la sortie de la célèbre chanson de John Lennon "Imagine", sa veuve et collaboratrice Yoko Ono est donc finalement reconnue comme co-auteure de cette ode à la paix.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK