Un diplôme en heavy metal!

Un doctorat en heavy metal!
Un doctorat en heavy metal! - © Tous droits réservés

Voilà une matière qui pourrait paraître moins ardue que d’autres à étudier à l’université : le heavy metal !

C’est désormais possible en Australie à la University of Newcastle grâce à une nouvelle bourse pour étudier dans les domaines suivants : géographies de l'itinérance, végétalisme, non-scolarisation et musique heavy metal. Selon Kerrang!, l’université donnera cette bourse de 27.596 dollars australiens chaque année à deux étudiants australiens et un venant de l’étranger. A l’issue de ces études au Centre d'études urbaines et régionales de l’Université , vous recevrez un Bachelor of Arts (Honors) et un Master en géographie, qui rassemblera aussi des connaissances en sociologie, en média, en politique,... Sous la direction du professeur Simon Springer de la faculté de géographie et d'études de l'environnement à l'Université de Newcastle, en Australie, le diplôme se concentre sur l’étude de la géographie sociale de la culture du heavy métal et permettra d’en connaître davantage sur sa relation avec le pays.

Voici les thèmes qui seront abordés par la recherche en question :

· Quels genres de thèmes lyriques les groupes de Metal australien ont-ils adoptés? Sont-ils culturellement et géographiquement uniques sur le continent?

· Quelle est la relation entre l'évolution culturelle du Heavy Metal en Australie et le colonialisme?

· Le heavy metal australien est-il en grande partie un phénomène blanc? Quelle a été la réponse à la diversité au sein de la scène?

· Comment le genre est-il négocié sur la scène Metal en Australie?

· Quelle sorte de réputation les fans de Heavy Metal ont-ils dans le contexte australien? Est-ce que cela a un impact sur les types d'espaces que les fans de Heavy Metal peuvent utiliser?

· Comment la géographie de l'Australie à proximité d'autres scènes a-t-elle contribué ou entravé son adoption culturelle?

· Qu'est-ce qui distingue le Heavy Metal australien?

" Le Heavy Metal est un phénomène mondial, représentant une tendance culturelle majeure des quatre dernières décennies, explique le site web personnel du professeur. Il existe de nombreux sous-genres dans le cadre général du Heavy Metal, chacun représentant des sous-cultures uniques. Bon nombre de ces sous-genres, tels que le Black Metal, le Death Metal, le Thrash Metal et la New Wave du Heavy Metal Britannique ont évolué dans des contextes géographiques spécifiques, souvent qualifiés de " scènes ". Bien que des scènes uniques se soient déroulées à travers le monde, la plupart des groupes de Heavy Metal sont originaires de pays situés sous les latitudes septentrionales. L’Australie occupe une position unique dans cette évolution mondiale, en raison de son lien historique avec le Royaume-Uni et de ses affinités culturelles communes avec son créateur colonial. Bien qu’elle soit éloignée du cœur géographique de la culture heavy metal, l’Australie a développé sa propre approche unique et passionnée, produisant un certain nombre de groupes de haut niveau. ""

Vous avez jusqu’au 15 août pour vous inscrire : les informations sur le programme peuvent être trouvées via le site Web personnel de Simon Springer : http://anarchistgeography.com/

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK