Tool prévoit d'écrire un nouvel album en confinement

Tool prévoit d’écrire un nouvel album en confinement
Tool prévoit d’écrire un nouvel album en confinement - © Steven Ferdman - Getty Images

Danny Carey, le batteur du groupe, a révélé que le groupe espérait écrire de nouveaux morceaux pendant le lockdown.

Le groupe a dû reporter quelques dates prévues d’avril à juin en raison de l’épidémie de coronavirus.

C’est dans le cadre d’une série d’interviews pour un magazine de basse et de batterie, avec aussi celles du bassiste de Tool, Justin Chancellor, des membres de Korn et de Megadeth, qu’il a expliqué ce que le groupe faisait en confinement.

"J’espère que pendant cette période, pour autant que cela soit possible, que peut-être nous nous rassemblions – Justin et moi, et [le guitariste] Adam [Jones] – que nous commencions à travailler sur de nouveaux titres de Tool, voire même à enregistrer un autre EP comme nous sommes tous bloqués et que nous ne pouvons rien faire d’autre."

"Voilà ce que j’attends… c’est tout ce que j’ai en tête pour le moment."

Tool a sorti "Fear Inoculum" fin août, un premier album studio après 13 ans d’attente pour les fans.

Mais malgré cette attente plutôt longue, les réactions à cette sortie sont plus qu’enthousiastes et les ventes au-delà de ce que les musiciens avaient espéré. Tool a même détrôné Taylor Swift avec plus de 270.000 exemplaires écoulés et 27.6 millions de streamings dès la première semaine de disponibilité.

Danny Carey avait, à l’époque, été interrogé quant au futur du groupe : "Nous allons certainement partir en tournée deux ou trois ans avec celui-ci, comme on l’a fait pour les albums précédents, et je suppose qu’on avisera ensuite. Mais j’espère que nous ferons un album ensuite. Nous avons des tonnes de matériel et ça ne devrait pas prendre 12 ans cette fois. Si c’est le cas, je serai trop vieux pour tenir mes baguettes ! Mais j’espère vraiment qu’on sortira encore un album et qu’on continuera."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK