Tom Morello raconte l'histoire de "Killing in the Name" de RATM

Tom Morello était l'invité du magazine RollingStone cette semaine et il a évoqué l'histoire du morceau "Killing in the Name".

""Fuck you, I won’t do what you tell me" est un sentiment universel. Et même si ce sont des paroles simples, je pense que c'est l'une des plus brillantes idées de Zack de la Rocha."

"Et pour moi, elles sont en lien avec Frederick Douglass. Il disait qu'il avait bien retrouvé sa liberté, mais pas au moment où ses liens physiques avaient été libérés. C'est au moment où son maître a dit "Oui", et qu'il a répondu "Non". Et c'est ça l'essence même de ces paroles “Fuck you, I will not do what you tell me.” Et c'est pour ça que c'est tellement encourageant d'avoir entendu ces paroles lors des émeutes, face aux tirs des fédéraux sur les citoyens américains."

"A l'origine, le titre était un instrumental. Il y a d'ailleurs une vidéo à Cal State Northridge – notre première performance en public – où nous ouvrons le concert avec cette version instrumentale de "Killing in the Name" et Timmy [Commerford], je pense, est venu ajouter ce très cool riff de basse. Le beat de Brad Wilk est là depuis le début, et c'est ensuite Zack qui est venu ajouter les paroles."

“Les paroles presque "rappées" par Zack, "and now you do what they told ya", sont très importantes aussi. Je me souviens que notre conseiller, Michael Goldstone, un vrai génie et qui était un peu notre cinquième Beatles, ne voulait pas qu'on les laisse... il voulait en faire un hit. Mais on a tenu bon et l'histoire nous a donné raison."

L'intégralité de l'interview est à écouter ICI

Avant que Zack de la Rocha ne devienne le frontman de Rage Against the Machine, il a exercé son talent dans divers groupes de hardcore, le plus célèbre étant Inside Out. Mais avant d’être frontman, il avait aussi été guitariste dans le groupe Hard Stance. Et des images du 4 mars 1990 ont fait surface, nous emmenant en Californie, à Hollywood, et au Hollywood Live plus précisément. Il s’agissait alors du tout dernier concert de la carrière du band.

Hard Stance avait été formé en 1987 avec Zack à la guitare et Eric Ernst au chant. Ce dernier quittera Hard Stance, et de la Rocha reprendra le chant, ce qui mènera à la création du groupe Inside Out.

Dans la vidéo, on retrouve Zack de la Rocha avec les cheveux courts, et ne prenant le micro qu’un court instant (à 27 : 48) pour présenter un des morceaux.

La semaine dernière, Tom Morello, le guitariste de Rage Against The Machine, s’est entouré de Dan Reynolds d’Imagine Dragons, du duo de producteurs the Bloody Beetroots et l’artiste/activiste Shea Diamond pour écrire un nouveau titre inspiré des mouvements actuels pour une justice raciale aux Etats-Unis. 100% des bénéfices récoltés grâce à ce titre seront reversés aux associations NAACP, Know Your Rights Camp, Southern Poverty Law Center et le Marsha P. Johnson Institute.

Tom Morello a déjà exprimé son soutien aux manifestations suite au décès de George Floyd en mai dernier. Il a d’ailleurs appelé ses fans à écrire et enregistrer des chansons pour venger sa mort, leur offrant d’ailleurs la possibilité de diffuser les meilleurs d’entre elles dans son émission radio sur SiriusXM.

D’autre part, le 8 juin dernier, il a célébré les dix ans du légendaire concert de Rage Against The Machine au Finsbury Park de Londres.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK