Tina Turner tourne le dos aux States

Tina Turner
Tina Turner - © Tous droits réservés

Tina Turner, après être devenue Suisse, veut abandonner sa citoyenneté américaine.

La chanteuse Tina Turner, résidente de longue date en Suisse dont elle a pris la nationalité, a entamé des démarches pour abandonner sa nationalité américaine, indique mercredi le Washington Post. La chanteuse de 73 ans, qui habite la Suisse depuis 1995 et parle couramment l'allemand, s'est rendue à l'ambassade américaine de Berne le 24 octobre pour signer les papiers nécessaires, indique le quotidien. La chanteuse a indiqué qu'elle n'avait plus de liens avec les États-Unis "si ce n'est familiaux et n'a pas l'intention de revenir résider" dans ce pays, selon le Post citant le rapport de l'ambassade. Selon le journal, la démarche vise à perdre sa nationalité américaine après avoir pris la nationalité suisse, qui diffère d'une renonciation formelle pour des raisons de taxes ou de frais.

La chanteuse à la longue carrière de rockeuse, avec des tubes comme "Simply the best" ou "We Don't Need Another Hero", s'est mariée en juillet dernier avec son compagnon de longue date Erwin Bach, 57 ans, cadre allemand de l'industrie du disque, dans leur manoir situé sur les rives du lac de Zurich, à Küsnacht. "Je suis très heureuse en Suisse et je m'y sens chez moi. Je ne peux pas imaginer un meilleur endroit pour vivre", avait déclaré en janvier la star, née Anna Mae Bullock, au magazine Blick. En janvier, elle avait obtenu la citoyenneté de Küsnacht et en avril, le canton de Zurich et la Confédération avaient donné leur feu vert à sa naturalisation.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK