The Who : un album et une tournée !

Embed from Getty Images

Le groupe a annoncé son intention de sortir un nouvel album et de refaire des concerts en 2019.

Ce prochain disque succédera à « Endless Wire », sorti en 2006.

Lui-même s’était fait attendre pendant 24 ans, après « It’s Hard » en 1982.

En interview avec le Rolling Stone magazine, Pete Townshend a expliqué qu’il avait prévenu les promoteurs Live Nation que le groupe ne reviendrait pas sans du nouveau matériel : « C’est purement personnel, c’est une question de fierté, d’estime de soi et de dignité en tant qu’auteur. Cela n’a rien à voir avec l’envie de faire un album qui cartonnerait, ou parce que le groupe aurait «besoin» d’un nouvel album», a expliqué Pete Townshend.

Ce prochain disque existe pour l’instant sous forme de 15 démos, toutes écrites et enregistrées par Pete Townshend l’an dernier. Roger Daltrey doit encore poser sa voix sur les titres, mais le tout devrait être prêt et sortir cette année.

Townshend décrit l’album comme un mélange de « ballades sombres, du son plus heavy, de l’expérimental électronique, des samples, et des morceaux typiques des Who, toutes guitares en avant. » Mais les démos n’ont pas encore été travaillées par Roger. Jusqu’ici, c’était plutôt silence radio.

« J’ai dû l’intimider pour qu’il me donne une réponse et ce n’était pas celle que j’attendais. Il restait dans le vague et j’ai fini par taper du pied en disant » Roger, je m’en fous que tu n’aimes pas vraiment les morceaux, tu dois juste les chanter et tu les aimeras dans dix ans. »

Roger Daltrey, également interviewé, a répondu : « Ce sont toutes de bonnes chansons. Mais parfois, en les entendant, je me dis » ma voix n’ajouterait rien de mieux que ce que Pete a déjà fait. Mais il y en a au moins 5 ou 6 que j’ai pu explorer plus en profondeur et je suis sûr que ça va sonner terriblement bien. Maintenant que je suis guéri, je vais passer du temps à les travailler. Alors, d’accord, je ne lui ai pas répondu immédiatement, mais ça ne voulait rien dire ! J’étais sourd pendant trois semaines, il était impossible pour moi d’entendre quoi que ce soit ! »

Embed from Getty Images

Pete Townshend a aussi réfléchi à la raison pour laquelle Roger et lui « ne s’entendent pas ».

« C’est parce que nous ne communiquons pas. Au fil des années, nous n’avons pas développé de dialogue. Je ne pense pas que la faute soit de mon côté », a expliqué le guitariste. « Peut-être qu’il est un peu intimidé parce que je complique les choses. Mais nous pensons tellement différemment. Nous nous téléphonons, c’est notre moyen de communication le plus actif. Mais nous ne décidons pas grand-chose par téléphone. Il n’envoie pas de SMS et il est débutant pour les e-mails, il n’est vraiment pas bon pour ça. »

Roger Daltrey est d’accord : « Non, nous ne communiquons pas bien. Mais je pense que je me suis un peu retiré chez moi. Je ne sais pas pourquoi, mais je l’accepte. Et l’alchimie entre nous n’est peut-être plus là ? Cela fait un an que nous n’avons pas travaillé. On le saura vite."

The Who partiront aussi en tournée, des dates pour l’Amérique du Nord sont déjà prévues. 31 dates suivront le lancement au Madison Square Garden de New York en avril, avec un orchestre symphonique local qui rejoindra le groupe pour chaque concert.

« J’aurais 75 ans en mars et je trouve que c’est une façon respectable de faire de la musique et de continuer comme ça. C’est tout ce qui nous reste maintenant. Nous sommes vieux, nous n’avons plus le look. Ce qui est toujours là, c’est la musique, et nous allons la présenter d’une manière rafraîchissante et puissante.»

La première partie de la tournée sera composée de 14 concerts en avril. La fin est prévue pour septembre et octobre au Canada et dans l’ouest des Etats-Unis. Les musiciens parlent aussi de quelques dates en festival en Angleterre l’été prochain.

 

Embed from Getty Images

Roger Daltrey avait évoqué ses projets futurs avec Pete Townshend, il y a quelques jours. « Vous savez, on se dit « et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? ». J’aurai 75 ans l’an prochain et c’est très difficile. J’ai envie de faire quelque chose de différent mais je ne sais pas quoi. En tout cas, je peux vous dire que ce que nous ne ferons certainement pas, c’est participer aux 50 ans du Festival de Woodstock. »

Le groupe était à l’affiche du festival en 1969. Roger Daltrey ajoute : « Il fait trop chaud en août aux Etats-Unis pour que j’y travaille. » Les Who s’y étaient pourtant produits en juin dernier pour Tommy avec orchestre. « Et puis, vous ne pouvez pas refaire Woodstock parce que les vraies stars, c’était le public. Vous pouvez célébrer la date mais pas refaire de festival. Nous n’avons pas encore été approchés à ce sujet, de toute manière, mais cela ne m’intéresse pas ».

Roger Daltrey a été bien occupé l’an dernier par son album solo As Long As I Have You et les concerts avec orchestre pour l’album TommyIl a aussi sorti ses Mémoires intitulées Thanks A Lot Mr. Kibblewhite : My Story. Beaucoup de fans du groupe The Who se sont dits déçus par le livre, dans lequel il ne raconte effectivement pas l’histoire des Who, mais bien son ressenti à lui, en tant que musicien, et dans sa vie privée. « Je ne voulais pas faire un livre rock classique, parce que je m’ennuie avec ce genre de lecture. Je ne lis jamais ce qu’on écrit sur moi, plus depuis très longtemps. Je n’en n’ai vraiment rien à faire. Je vis selon mes convictions et je m’en fous de ce que pensent les gens » Oh c’est bien ! Oh c’est mal !. Non, c’est simplement moi. Donc je ne lis jamais une seule ligne à mon sujet. »

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK