The Who: Keith Moon sous kétamine

The Who: Keith Moon et Kétamine
The Who: Keith Moon et Kétamine - © Tous droits réservés

Lors d'un concert en novembre 73 au Cow Palace de Daly City, le batteur avait pris de la kétamine. Une drogue qui endort les chevaux.

A l'occasion des 50 ans du groupe, on revient sur cette célèbre (et très rock'n'roll) anecdote.

Ce concert du Quadrophenia Tour est une référence pour les fans des Who... parce qu'il s'est transformé en un véritable sketch. La vidéo est toujours disponible.

Quelques minutes avant le live, un fan des Who aurait proposé un cachet de cette toute nouvelle drogue à Moon. Il lui aurait ensuite précisé qu'il ne fallait en prendre que la moitié. L'artiste rétorqua: "Tu me prends pour qui? Je suis Keith Moon!" et avala dans la foulée le cachet entier.

Peu de temps après le début de la représentation, l'artiste, trop "fatigué", ne parvient pas à terminer Won't Get Fooled Again. Les autres membres du groupe finissent le morceau sans lui. Pete Townshend prévient alors le public que Moon ne peut plus rien faire, mais ce dernier revient sur scène (2:40). Il tient difficilement debout et doit être porté par ses amis Roger et Pete.

"On l'a réveillé en lui mettant des coups à l'estomac, il a sûrement mangé quelque chose de mauvais. Mais en vérité sans lui, nous ne sommes plus un groupe", déclare alors Townshend.

Après avoir pris une douche froide, il revient sur scène et commence "Magic Bus"... mais s'écroule littéralement sur ses fûts (3:50).

Townshend demande alors à la foule si quelqu'un veut prendre les baguettes (5:25), "on a besoin de quelqu'un de bon", précise t-il. Ce sera un jeune homme de 19 ans, Scott Halpin (6:33), décédé en 2008.

Ensemble ils jouèrent: "Smokestack Lightning," "Spoonful" et "Naked Eye".

Keith Moon, ayant du mal à s'en remettre, est resté deux jours en fauteuil roulant. Quant à Halpin, il a sans doute réalisé le rêve que beaucoup de fans des Who pourraient avoir.

 

 

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK