The Rolling Stones – Goats Head Soup

The Rolling Stones – Goats Head Soup
2 images
The Rolling Stones – Goats Head Soup - © Tous droits réservés

On découvrait ce vendredi 4 septembre la réédition tant attendue de "Goats Head Soup" des Rolling Stones sur Classic 21. Elle était à remporter en version double CD tout au long de la journée sur antenne, mais ce n’est pas tout : ci-dessous, du vendredi 4 jusqu’au mercredi 9 septembre inclus, vous pourrez peut-être repartir avec une édition superdeluxe 4 CD comprenant 3CD et un Blu-ray, un livre de 120 pages et 3 affiches.

Pour participer au concours, rien de plus simple : répondez aux questions qui vous seront posées ci-dessous et nous avertirons personnellement le gagnant par email.

Le coffret 4 CD à remporter :

Goats Head Soup : la réédition

Une pépite du catalogue des Rolling Stones est revisitée de fond en comble : l’album classique de 1973, "Goats Head Soup."

L’album sort en divers formats, dont le quadruple CD et un box vinyle, et propose des inédits de stdio et du matériel live.

Dans ces boxes, vous trouverez dix titres bonus, dont des versions alternatives, des prises non-définitives et trois inédits complets.

Parmi les belles surprises de cette réédition, on trouve donc ces trois inédits : "Criss Cross," "All the Rage" et "Scarlet", cette collaboration avec Jimmy Page de Led Zeppelin à la guitare et Rick Grech de Blind Faith à la basse, un titre qui a, depuis, été réarrangé avec The War On Drugs et aussi avec les Killers et Lu Cont.

Jimmy Page a d’ailleurs récemment donné ses impressions sur sa première rencontre avec le groupe quand il a collaboré avec eux sur "Scarlet." C’est tout d’abord Jimmy Page et Keith Richards qui ont travaillé ensemble sur le morceau. Page explique : "Ronnie ne jouait pas dessus. Keith est venu et s’est installé, et j’ai pris ma guitare. J’ai vraiment analysé ce qu’il jouait et je suis venu avec un riff en réponse au sien. C’était génial de travailler avec Keith à la base d’un morceau."

Une vidéo de "Scarlet" avec l’acteur Paul Mescal est sortie un peu plus tôt ce mois :

Mick Jagger se rappelle de la session avec Jimmy Page : "Je me souviens de la première fois où on a jammé avec Jimmy et Keith [Richards] dans le studio au sous-sol de Ronnie [Wood]. C’était une super session."

Keith Richards ajoute : "Je me souviens que nous sommes arrivés à la fin d’une session de Led Zeppelin. Ils quittaient le studio, nous étions les suivants et je pense que Jimmy a décidé de rester."

"Nous ne prévoyions pas d’en faire un morceau. Il s’agissait simplement d’une démo, vous savez, juste pour se faire une idée. Mais ça donnait finalement bien, et vous savez, avec un tel line-up, on devait l’utiliser."

Mick Jagger a aussi révélé qu’au départ, il n’était pas très motivé à ressortir des titres issus de leurs archives, les trouvant "atroces." Lorsque les responsables d’Universal ont dit à Mick Jagger qu’ils avaient découvert ces inédits, il a confié qu’il était contre l’idée de les ressortir. Il explique au Sunday Times : "Ils m’ont dit qu’ils avaient trouvé ces trois morceaux, et je leur ai répondu qu’ils étaient atroces. C’est toujours comme ça que je réagis au départ : 'Elles sont inutilisables !' En fait, j’ai toujours bien aimé ces chansons, mais elles n’étaient pas terminées." Il a, depuis, changé d’avis…

Dans ce nouveau recueil, notre attention s’est aussi portée sur "Brussels Affair," un album live de 15 titres enregistrés lors d’un mémorable concert à l’automne 1973 en Belgique, juste après la sortie de l’album à la fin août. Mixé par Bob Clearmountain, le live était déjà sorti en version bootleg uniquement en 2012.

Lors du show bruxellois, ils avaient joué "Tumbling Dice," "Midnight Rambler," "Jumping Jack Flash" et bien d’autres, avec une série d’extraits de ce dixième album alors fraîchement sorti. On notera aussi "Star Star," "Dancing With Mr. D," "Doo Doo Doo Doo Doo (Heartbreaker)" et "Angie" dans la setlist.

Cette réédition arrive après le succès du tout nouveau morceau "Living In A Ghost Town" et leur performance remarquée sur le titre "You Can’t Always Get What You Want" en avril, lors du concert "One World : Together at Home."

Tracklist de la version 4 CD

CD1 - 2020 Stereo Mix

1. Dancing With Mr D

2. 100 Years Ago

3. Coming Down Again

4. Doo Doo Doo Doo Doo (Heartbreaker)

5. Angie

6. Silver Train

7. Hide Your Love

8. Winter

9. Can You Hear The Music

10. Star Star

 

CD2 - Rarities & Alternative Mixes

1. Scarlet

2. All The Rage

3. Criss Cross

4. 100 Years Ago (Piano Demo)

5. Dancing With Mr D (Instrumental)

6. Heartbreaker (Instrumental)

7. Hide Your Love (Alternative Mix)

8. Dancing With Mr D (Glyn Johns 1973 Mix)

9. Doo Doo Doo Doo Doo (Heartbreaker) – (Glyn Johns 1973 Mix)

10. Silver Train (Glyn Johns 1973 Mix)

 

CD3 – ‘Brussels Affair – Live 1973’

1. Brown Sugar

2. Gimme Shelter

3. Happy

4. Tumbling Dice

5. Star Star

6. Dancing With Mr D

7. Doo Doo Doo Doo Doo (Heartbreaker)

8. Angie

9. You Can’t Always Get What You Want

10. Midnight Rambler

11. Honky Tonk Women

12. All Down The Line

13. Rip This Joint

14. Jumpin’ Jack Flash

15. Street Fighting Man

 

CD4 (BLU-RAY)

Dolby Atmos, 96kHz/24 bit high resolution stereo, and 96 kHz/24 bit DTS-HD Master Audio 5.1

1. Dancing With Mr D

2. 100 Years Ago

3. Coming Down Again

4. Doo Doo Doo Doo Doo (Heartbreaker)

5. Angie

6. Silver Train

7. Hide Your Love

8. Winter

9. Can You Hear The Music

10. Star Star

+ Original Videos: Dancing With Mr D, Silver Train & Angie

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK