The Kinks confirment leur retour

On apprenait déjà cette intention en juin 2018, Ray Davies ayant alors sous-entendu qu’il y aurait reformation après plus de 20 ans d’absence.

Dave Davies a maintenant confirmé le travail en cours, dans une interview au Rolling Stone le 16 juillet.

Ils travailleraient à la version anniversaire des 50 ans de l’album de 1969, "Arthur (Or the Decline and Fall of the British Empire)".

"C’est pratiquement terminé", a expliqué Dave, à propos de cette réédition qui devrait être prête pour l’anniversaire du mois d’octobre. "Ce sera un box très intéressant dans lequel il y aura d’autres chansons de cette période, comme mon titre solo "Hold My Hand.""

Dave a aussi précisé que les trois musiciens, avec le batteur Bob Henrit en remplacement d’Avory, ont travaillé à ce projet et à des titres inédits des Kinks depuis plusieurs années.

"On continue à fouiller et réécouter ces anciens morceaux. Certains sont vraiment bons, et d’autres ont besoin d’être retravaillés. Certains enregistrements n’ont jamais servi. Sur d’autres, les voix n’ont pas été finalisées ou ont besoin d’un coup d’éclat."

Concernant la nouvelle matière écrite par Ray, Dave explique : "ce ne sont que des démos pour l’instant, mais de bonnes démos. Ray est toujours en train de disséquer toute la matière que nous pourrions utiliser. L’intention est de sortir ces titres, mais ce n’est pas encore sûr à 100%."

Dans cette interview, on apprend aussi que le groupe devra engager un bassiste de session : Pete Quaife, le bassiste d’origine, était décédé en 2010, suivi par son successeur Jim Rodford, qui avait joué dans le groupe de 1978 à la séparation de 1996, avant de mourir l’an dernier.

Interrogé sur la possibilité d’une future tournée, Dave a d’abord ri longtemps, avant d’ajouter "c’est une question intéressante, je ne sais vraiment pas. Je pense que ce serait possible, ce n’est pas un non ferme. Mais à ce stade, il est trop tôt pour être sûr de quoi que ce soit… mais ce serait fun, non ?"

En juin 2018, Ray Davies indiquait avoir travaillé en studio avec les deux autres membres encore vivants du groupe, son frère Dave Davies et le batteur Mick Avory. Le groupe "fait un nouvel album des Kinks", ajoutait-t-il alors dans une interview diffusée par cette télévision britannique.

"J'ai toutes ces chansons que j'ai écrites pour le groupe quand on s'est séparés, et je pense que c'est le bon moment pour le faire", poursuit Ray Davies.

Ce retour ne "sera pas aussi bien organisé que les Rolling Stones", précise-t-il, ajoutant sur le ton de la plaisanterie: "Les Kinks joueront probablement dans le bar du coin".

Formé en 1964 à Muswell Hill, un quartier du nord de Londres, par les frères Davies, les Kinks s'étaient imposés comme l'un des groupes de rock les plus influents des années 1960.

Parmi leurs chansons les plus connues figurent "Sunny Afternoon", "Lola", "Tired of Waiting For You" et "You really got me", titre au riff légendaire notamment repris par le groupe Van Halen.

Les Kinks avaient continué à jouer dans les années 1970 et 1980, enregistrant au total 24 albums studio, avant de se séparer en 1996.

3 images
The Kinks confirment leur retour © GEORGIOS KEFALAS - BELGAIMAGE

En novembre dernier, juste 50 ans après sa sortie, l’album "Are the Village Green Preservation Society" des Kinks est devenu disque d’or en Angleterre.

100.000 copies ont été vendues dans leur pays d’origine, ce qui leur permet de devenir disque d’or. Alors qu’aux Etats-Unis, ils auraient dû en vendre un demi-million pour la même récompense.

"Cela ressemble à un cadeau de retraite”, a dit Ray Davies quand il a reçu la plaque, "sauf que ça vient de mes fans".

Le groupe a ressorti l’album en octobre 2018, pour souligner son 50ème anniversaire. Un inédit intitulé "Time Song", avait annoncé cette réédition disponible en CD, 2CD, LP, digital et Deluxe box.

Les Kinks avaient joué ce morceau en live au Theatre Royal de Drury Lane, à Londres, en janvier 1973, mais il n’avait jamais été inclus sur un album.

La version Deluxe box contient aussi 7 vinyles, des notes, des interviews, des photos, et des détails sur la production de l’album.

Vous y trouverez aussi deux essais à propos de l’album par Pete Townshend des Who, et la journaliste Kate Mossman.

L’album était sorti le même jour que le White Album des Beatles, leur bloquant l’accès aux charts anglais et américains à l’époque.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK