Tammi Terrell, Star Oubliée de la Motown

Après avoir atteint les sommets en compagnie de Marvin Gaye, Tammi Terrell s’éteint brutalement à l’âge de 24 ans en 1970. Tammi Terrell est une chanteuse américaine connue comme étant l’une des principales stars de la Motown Records dans les années 60.

 

Elle commence à chanter très tôt dans l’église que ses parents fréquentent. A onze ans elle gagne un concours de radio télé crochet. Deux ans plus tard Tammi Terrell vit un événement tragique. Elle est violée par trois garçons en rentrant d’une soirée. Un événement traumatique qui va conditionner ses relations amoureuses et sa santé mentale. Sa carrière commence à l’adolescence, en enregistrant pour Sceptre/Wand Records sous le nom de Tammy Montgomery. Elle se fait remarquer avec un premier single "If You See Bill".

 

Ce succès lui permet d’intégrer pendant deux ans l’équipe de l’émission live de James Brown avec qui elle vit une relation toxique. James Brown lui écrit alors le single "I Cried" qu’il reprendra lui-même plus tard. Elle n’a que 17 ans, lui 30. James est particulièrement violent et la frappe régulièrement. Tammi Terrell ne veut pas le quitter car elle a peur de perdre son contrat. Une nuit de 63, Tammi s’enfuit après été avoir été agressée à coups de parapluie.

 

Un an plus tard Tammi signe avec le label Motown et change de nom. Tammi Terrell sort deux singles aux succès modérés. Et puis la rencontre qui va tout changer ! Marvin Gaye veut enregistrer un album de duo. Très vite il est séduit par la voix et le talent de la jeune chanteuse. Leur premier single "Ain’t no Montain High Enough" est un immense succès. Sa carrière est lancée. Berry Gordy, leur producteur, comprend très vite le potentiel du duo. ''Ain’t Nothing Like Real Thing'' et ''You’re All I Need to Get By'' suivront avec toujours plus d’argent à la clé.

 

Alors que tout semble lui réussir, Tammi Terrell est franchement malheureuse dans sa vie personnelle. La presse lui prête une relation amoureuse avec Marvin Gaye, ce qui est totalement faux. " Je sentais que nous pouvions être amis, mais pas amants. Les femmes indépendantes, ça n’est pour moi ! " dixit Marvin. A l’époque Tammi est en réalité en couple avec David Ruffin, le chanteur de The Temptations. La toxicomanie de Ruffin lui fait vivre un véritable enfer, l’histoire se répète, elle est à nouveau battue par l’homme qu’elle aime. Souvent elle se prend des coups de casque de moto. A bout de souffle, elle finit par le quitter en 1967.

Cette même année lors d’un concert en Virginie, près de Richmond, après tout juste deux chansons, Tammi Terrell s’écroule au beau milieu d’un titre. Marvin la relève, mais on l’évacue en coulisses et il finira seul le concert. Transférée à l’hôpital, on lui diagnostique une tumeur maligne du cerveau. Dès lors sa santé ne cessera de se détériorer. En 1969 la chanteuse se retire définitivement de la scène sur ordre des médecins.

A l’exception de cette dernière apparition publique à l’Apollo Theatre, où Marvin Gaye se produisait. Lorsque Marvin repère Tammi, il se précipite à ses côtés et le duo commence à chanter "You’re All I Need to Get By", recevant une standing ovation de la part du public.

Durant ses années de maladies Marvin Gaye est un des seuls du milieu musical à ne pas la laisser tomber. Après sa huitième et dernière opération le 21 janvier 1970, Tammi sombre dans le coma. Elle décède le 16 mars, un mois avant son 25e anniversaire. Lors de ses funérailles, Marvin prononce un dernier éloge funèbre pendant qu' ''You’re All I Need to Get By'' est joué.

Selon plusieurs biographes, Marvin Gaye ne s’est jamais vraiment remis de la mort de sa partenaire. Il arrête d’ailleurs ses concerts pendant deux ans. En 1971, le chanteur réalise l’album ''What’s Going On'', un album d’introspection qui est en partie une conséquence de la mort de Tammi. Un album soul très engagé et très personnel, traitant d’écologie, de corruption, de problèmes de drogue et de la guerre du Viêtnam.

Les médecins de Tammi Terrell ont été admiratifs devant sa combativité. Elle qui n’eut pas eu le temps de savourer sa carrière, étant à l’aube de sa vie. En 2010, un album compilation de ses titres enregistrés avant la Motown sort : "Come On and See Me : The Complete Solo Collection". Nombreux sont les artistes ayant repris ses succès : Aretha Franklin, Diana Ross ou encore James Brown.

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

En partenariat avec

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK