T-shirt "Vestibule" : il n’y aura pas de procès aux USA contre Nirvana

Jocelyn Susan Bundy avait déposé plainte le 28 avril auprès des sociétés Nirvana LLC, Live Nation Merchandise LLCMerch Traffic LLC, et Silva Artist Management LLC, précisant que ce visuel utilisé depuis 1997 sur des t-shirts, des mugs, des disques et d'autres items de merchandising, avait été réalisé par son grand-père C.W. Scott-Giles.

Le dessin lui aurait été inspiré par L'enfer, de Dante, mais il était alors imprimé sur des vêtements mis en vente chez Walmart, H&M et Hot Topic

Cette utilisation estimée abusive par la famille de l'artiste fait donc appel aux droits d'auteur. Dans la plainte déposée, il est reproché aussi au "clan Nirvana" d'avoir fait de fausses déclarations quant à la paternité du visuel, avant de préciser qu'il était tombé dans le domaine public."

Mais ce 21 octobre, la Juge Dale S. Fischer a rejeté l'affaire en conseillant de s'adresser aux juridictions britanniques plutôt qu'à la justice californienne. Elle a écrit : "Étant donné que l’un des principaux différends dans cette affaire concerne la propriété du droit d’auteur de l’illustration, qui est régie par la loi de Grande-Bretagne, le Royaume-Uni a probablement un intérêt plus fort, tout compte fait, dans cette affaire."

Inge De Bruyn – l'avocate de la plaignante – a déclaré au Billboard qu'ils "étudient toutes les options, dont le transfert de l'affaire à la justice britannique."

Précédemment,  un artiste californien a déclaré avoir créé le célèbre smiley devenu le logo de Nirvana, alors qu’on le pensait né de la main de Kurt Cobain. Robert Fisher, un infographiste freelance, avait alors déposé un dossier légal expliquant qu’il en est le créateur et, du même coup, le propriétaire. 

L’an dernier, le smiley avait déjà fait l’objet d’un procès entre le groupe et le styliste Marc Jacobs.

Le dernier procès en date concernait la pochette de l'album Nevermind. Le bébé qui apparaît nu sur celle-ci a exigé des dommages et réparations.
Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK