Status Quo - Biographie

Status Quo - Biographie
5 images
Status Quo - Biographie - © Tous droits réservés

Le concept est bien connu et fait toujours recette! Status Quo, c’est la tradition jeans, baskets blanches et attitude rock à 200%. Francis Rossi et Alan Lancaster ont fondé le groupe en 1962 en le maintenant tel quel jusqu’en 1970.

33 albums plus tard, le groupe anglais est loin d’avoir perdu une quelconque once de crédibilité. Bien au contraire puisqu’au fil des années, ils se sont aussi forgés une réputation Live hors du commun. Des textes forts et facilement reconnaissables et des rythmes entrainants et incomparables, ont largement contribué à l’élaboration de hits aussi puissants et entrainants que Rockin’ All Over The World, Whatever You Want et In The Army Now. Dans leur Angleterre natale, aucun autre groupe de rock ne peut se targuer de posséder autant de tubes que Status Quo ! Le chanteur Francis Rossi a cependant subi un changement bouleversant, après une petite visite chez le coiffeur, le voilà prêt à repartir de plus belle ! Et au contraire de Samson, ses forces ne se sont pas évanouies, bien au contraire.

Les années 60

L'histoire de Status Quo commence, à l'aube des sixties. Formé en 1962 autour du guitariste Françis Rossi et du bassiste Alan Lancaster, ce groupe anglais traverse les années 60 (sous le nom de Spectres, puis de Traffic Jam avant de devenir définitivement Status Quo) en déversant un rock sophistiqué, encombré de claviers pops (Roy Lynes). En 1967, le groupe, appuyé par le guitariste Rick Parfitt, décroche son premier hit "Pictures Of Matchstick Men" et enregistre deux albums sur la lancée "Picturesque Matchstickable Messages" en 1968, "Spare Parts" l'année suivante... sans grand succès.

Les années 70

Il est grand temps pour ce groupe déjà très expérimenté de changer son fusil d'épaule et de se lancer dans un rock beaucoup plus musclé qui, sous l'impulsion de Led Zeppelin, commence sérieusement à faire trembler le royaume d'Albion. Status Quo va alors resserrer les boulons et se lancer dans un hard-blues nettement plus viril. En 1970, l'album « Ma Kelly's Greasy Spoon » annonce la métamorphose (alors que Roy Lynes craque et quitte le groupe), notamment grâce à une reprise boogie d'un titre de Steamhammer, "Junior?s Wailing". Mais c'est "Pile Driver" (en 1973), puis "Hello" (la même année) qui imposent définitivement Status Quo comme un grand groupe populaire.

De ce jour, Status Quo va accumuler les albums et un nombre impressionnant de concerts-fleuve où nos hommes, dans une pose immuable (arc-boutés sur leurs guitares, jambes écartées), tricotent un hard-boogie hyper efficace. La consécration ne tarde pas à venir : le Prince Charles avoue publiquement que Status Quo est son groupe préféré ! Une référence ! Ni les ans, ni les modes ne semblent alors avoir de prise sur ce groupe sans âge, devenu peu à peu une institution au royaume d'Albion.

Les années 80

Avec l'arrivée d'Andy Brown aux claviers, puis celle du batteur Pete Kircher (qui remplace John Coulghan), Status Quo aborde les années 80 en pleine forme, et aligne les tubes ("Dear John" en 1982, "Margerita Time" l'année suivante) et les albums à succès (« 1+9+8+2 » sera le quatrième à entrer dans les charts). En 1986, "In The Army Now" (reprise inattendue d'un groupe pop teuton inconnu, Boland and Boland) fait un carton.

Status Quo - In The Army Now

Les années 90

En 1991, lorsque Status Quo fête ses trente ans de carrière, Rossi, Parfitt et les autres entrent dans le livre Guinness des records pour avoir donné quatre concerts de charité dans quatre villes anglaises différentes en... douze heures ! L'anecdote peut alors paraître dérisoire. Elle révèle cependant un des traits de la personnalité de ce groupe attachant : véritables bûcherons du hard-boogie, nos hommes sont d'infatigables travailleurs (il suffit d'écouter le « Live Alive Quo » sorti en 1992 !).
En 1993, Status Quo signe l'hymne du club de foot Manchester United, "Come On You Reds", puis s'embarque pour une nième tournée. Mais certains flottements commencent à faire tanguer l'embarcation. « Don't Stop » en 1996, sera leur dernier véritable album studio, et Francis Rossi s'essayera à une carrière solo. Ce qui n'empêchera pas Status Quo de se reformer régulièrement pour la bonne cause, comme en juin 1999, le temps d'un concert de charité au stade olympique de Munich (avec Michael Jackson) en faveur des réfugiés du Kosovo.

Les années 2000

La formation est actuellement composée de Francis Rossi (chant et guitare depuis 1962), de Rick Parfitt (chant & guitare), d’Andrew Bown ( chant, claviers, harmonica et guitare), de John "Rhino" Edwards (chant, basse, & guitare) et de Matt Lettley (batterie). En 2007, le groupe sort un nouvel album intitulé 'In Search Of The Fourth Chord'.

 

En 2009, Status Quo est à nouveau à l'honneur lorsque Les Enfoirés reprennent pour leur campagne annuelle l'un des plus grands tubes du Quo, "In the Army Now", réarrangé par Jean-Jacques Goldman en un "Ici les Enfoirés". La version originale du Quo figure d'ailleurs sur le double CD de compilation "Pictures – 40 Years of Hits" sorti en 2008, faisant suite à l'édition 2007 de leur première biographie en français "Status Quo: la Route sans fin".

L’album, qui marque les 40 ans du premier hit de Status Quo ’’Pictures of Matchstick Men’’, est un véritable succès et est certifié disque d’or. Il en va de même pour la tournée de stades qui suit malgré quelques dates reportées à cause de la maladie de Matt Letley. Le groupe est d’ailleurs élu groupe le plus travailleur de l’année par l’industrie musicale britannique. Titre qu’il remportera une nouvelle fois l’année suivante.

 

A l’été 2009, le groupe part sur les routes d’Europe et fait une halte chez nous au Suikerrock. Le 12 octobre, la prestation époustouflante de Quo au festival Montreux Jazz Festival sort en DVD, Blu-Ray et en édition DVD/CD deluxe.

L’année se clôt avec la traditionnelle tournée britannique hivernale.

Les années 2010

Cette nouvelle décennie commence bien pour Rossi et Parfitt puisqu’ils reçoivent le grade d’officier de l’ordre de l’empire britannique pour services rendus à la musique et aux œuvres de charité. Pendant des années les deux membres se sont effectivement investis dans différentes associations caritatives, par exemple The Prince’s Trust ou encore la British Heart Foundation.

En mai 2010, Francis Rossi sort un album solo ’’One Step at a Time’’ et annonce six dates au Royaume-Uni. En septembre sort une version retravaillée du hit ’’You’re In The Army Now’’. Les bénéfices sont versés aux associations caritatives British Forces Foundation et Help For Heroes. A la fin de l’année, tous les passages de la formation à la BBC sont publiés en version 7 CDs, 4CDs et 2 CDs sous le nom ’’Live at the BBC’’.

Entre-temps, le groupe commence à réenregistrer certains de ses plus grands hits pour les supermarchés Coles (Australie) qui utiliseront ces nouvelles versions pour leurs spots publicitaires.

Après la sortie de ’’Live at St. Luke’s, London’’ en CD, DVD et Blu-Ray, Status Quo revient avec un nouvel album intitulé ’’Quid Pro Quo’’ au printemps 2011. Le disque de 14 nouveaux titres se range à la 10ème place des charts britanniques. Le groupe ne déroge pas à la règle en terminant l’année par une série de concerts en Grande-Bretagne, toutefois, uniquement dans des stades.

Status Quo : La Route Sans Fin

Soudés au corps à corps, jambes écartées, cheveux dans le visage, les musiciens de Status Quo peaufinent depuis quarante ans leur boogie-rock musclé sur toutes les scènes de la planète. C'est l'odyssée de ce groupe légendaire de l'histoire du rock que nous racontent Philippe Duponteil et Philippe Robin dans un récit aussi riche que vivant. Anecdotes et interviews exclusives jalonnent cette première biographie en français, illustrée d'archives et photos inédites, fruit de vingt-cinq ans de passion. En bonus, de nombreux artistes français racontent " leur " Status Quo lors d'entretiens privés.

 

Biographie parue en 2005 de Philippe Duponteil et Philippe Robin, préface de Bob Young; éditions Camion Blanc

En octobre 2012 un documentaire retraçant l’histoire de Status Quo est publié sous le nom ’’Hello Quo!’’. Le mois suivant, la formation reçoit le Classic Album Award pour l’album ’’Live!’’ aux Classic Rock Roll of Honour Awards. L’année se termine par l’annonce du départ de Matt Letley après 13 ans au sein du groupe. Il sera remplacé en mai par le batteur Leon Cave.

En mars 2013, les Frantic Four, à savoir Francis Rossi, Rick Parfitt, Alan Lancaster et John Coghlan, remontent enfin sur scène pour 9 concerts couronnés de succès. Les images de cette tournée se retrouveront sur le DVD ’’The Frantic Four Reunion 2013’’, qui sortira 6 mois plus tard. Le groupe nous rend ensuite visite en juillet au Blues Peer Festival dans le Limbourg.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK