Chris Squire (Yes): 10 titres à retenir

Squire: Les 10 titres à retenir
Squire: Les 10 titres à retenir - © Tous droits réservés

A l'occasion du 5ème anniversaire de la disparition de ce membre pilier du groupe Yes, nous vous proposons de revenir sur 10 titres du groupe particulièrement marqués par son jeu unique et remarquable ainsi que par son talent de compositeur.

En son hommage, petit retour sur les dix titres qui ont le plus mis en avant Chris Squire. Ce dernier était d'ailleurs le compositeur principal du groupe de rock progressif.

10. "The Fish (Schindleria Praematurus)"

Tiré de "Fragile" (1971), ce titre se construit sur des sonorités très funky, avec la pédale wah-wah pour agrémenter le tout. "The Fish" provient du surnom que donnait Bill Bruford (le batteur de Yes) à Chris Squire, parce que d'une part, il passait énormément de temps dans son bain, et d'autre part, parce que le poisson était aussi son signe astrologique.

[A l'époque, lorsque "Fragile" a été enregistré], "nous avions ce sentiment que le groupe pouvait éclater d'un moment à l'autre", d'où l'intitulé de l'album. Mais "Fragile" est aussi une référence à l'état de notre planète. Considéré comme très étrange, cinq des neuf pistes ont été écrites par un membre différent du groupe. "Fragile" s'est écoulé à plus de deux millions d'exemplaires.

9. "Can You Imagine"

Ce titre est sorti sur l'album "Magnification" en 2001. Yes est accompagné, pour la deuxième fois de son histoire (après "Time and a Word" en 1970) , par un orchestre symphonique.

Ici, Alan White (le batteur de l'époque) n'est pas derrière la batterie, mais s'occupe du piano. Chose plutôt improbable, c'est Chris Squire qui pose sa voix sur "Can You imagine".

Ce titre est à l'origine une démo de 1981 issu du projet très éphémère XYZ (ex Yes-Zeppelin) composé de Jimmy Page, Alan White et Chris Squire. Ce n'est donc que 20 ans plus tard que "Can you Imagine" voit finalement le jour.

8. "On the Silent Wings of Freedom"

"Tormato", sorti en 1978, ne fut pas considéré par les fans comme le meilleur album de Yes. Pourtant, ils sont souvent unanimes pour affirmer que "On the Silent Wings of Freedom" est le meilleur titre de l'album.

"Tormato" devait normalement s'intituler "Yes Tor" mais Rick Wakeman (le claviériste), frustré par les dessins du collectif "Hipgnosis" (qui avait un temps remplacé Roger Dean), jeta une tomate sur l'une de ces illustrations. Au lieu de "Yes Tor" (Tor est une formation géologique anglaise), Yes trouva donc le compromis en intitulant l'album: "Tormato".

7. "Tempus Fugit"

L'album "Drama" en 1980, est le premier album de Yes depuis le départ de Jon Anderson et Rick Wakeman. Ils furent alors remplacés par Geoff Downes et Trevor Horn des Buggles.

Ce changement de line-up a eu beaucoup de répercussions sur les sonorités du groupe. Mais cela n'a finalement pas déplu aux fans qui ont bien accueilli "Drama".

6. "Onward"

Même si "Tormato" n'est pas le plus aimé des fans, "Onward" est le deuxième titre de la sélection tiré de cet album. Cette ballade est un hommage de Squire pour sa femme Nikki.

5. "The Gates of Delirium"

"The Gates of Delirium" est la pièce maîtresse de l'album "Relayer" en 1974, de par sa longueur (22 minutes) et sa virtuosité.

"Relayer" est le seul album sur lequel apparaît Patrick Moraz, le claviériste suisse qui compense le premier départ de Rick Wakeman.

Cet album a fortement contribué à la popularité de Yes parmi les grands groupes de rock progressif des années 70. 

4. "Starship Trooper"

"The Yes Album" (1971), troisième album de Yes, marque l'arrivée du guitariste Steve Howe. Il lance aussi l'aventure progressive du groupe.

Sur la pochette de l'album (dans la vidéo), vous pouvez remarquer le plâtre de Tony Kaye. C'est à la suite d'un retour de concert que le groupe fit un accident de voiture, ce qui blessa à des degrés divers les membres du groupe. Kaye avait, lui, le pied cassé.

3. "Close to the Edge"

Beaucoup parmi les fans de rock progressif considéreront cet album (sur lequel est sorti le titre du même nom) comme l'un des meilleurs du genre. D'ailleurs, "Close to the Edge" s'est vite placé à sa sortie (1972) en tête des charts britanniques, atteignant même la 4ème place.

Seul Bill Bruford n'a pas été satisfait de cet enregistrement puisqu'il a quitté le groupe peu après. Il n'appréciait plus le virage progressif que prenait Yes.

2. "Roundabout"

Sur la tournée de l'album "Fragile" en 1971, un concert de Yes ne se termine rarement sans que le groupe n'interprète ce morceau.

Un bassiste expérimenté ne peut que reconnaître la singularité de cette ligne de basse, accompagnée en parallèle des riffs de guitare électrique.

1. "Heart of the Sunrise"

"Roundabout" et "Heart of the Sunrise", tous les deux tirés de "Fragile", étaient les plus sérieux candidats pour la première place. Mais l'imagination et la virtuosité du second ont eu raison du premier.

La ligne de basse de Squire est en totale harmonie avec la guitare de Howe, ce qui donne des sonorités absolument surprenantes.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK