Slipknot soutient Metallica

Slipknot soutient Metallica
Slipknot soutient Metallica - © José Goulão

Les deux groupes devaient partager l’affiche en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Mais vous le savez, Metallica a post-posé cette partie de la tournée pour permettre au frontman James Hetfield de se faire soigner. Il fait une nouvelle fois face à ses vieux démons et intègre un programme pour se débarrasser de ses addictions.

Slipknot s’est exprimé, souhaitant tout le meilleur au chanteur, et informant les fans que de nouvelles solutions seront trouvées quant aux dates annulées.

De nombreuses personnalités se sont exprimées, offrant leur soutien à James Hetfield dans ce nouveau combat.

Sending my best to James Hetfield Of @Metallica Take care of yourself my friend,You are a human being like everyone else that has real struggles. The disease of Alcoholism doesn’t discriminate. You are very strong to take the steps needed to be healthy and happy. The rest can wait

— matt sorum (@mattsorum) 28 septembre 2019

Corey Taylor était l’invité de l’émission Classic 21 Metal.

Le frontman de Slipknot avait d'ailleurs partagé une anecdote avec nous:

Il a expliqué que c’est Metallica qui lui a donné envie de devenir musicien. Et plus précisément l’album "Master of Puppets".

"Il y a tant d’albums qui m’ont donné envie de faire ce métier, mais Master of Puppets, c’est vraiment la quintessence du metal, c’est un album parfait. Chaque morceau est juste parfait, impeccable, il n’y a aucun moment plus faible. Et même aujourd’hui, si vous le réécoutez, rien n’a bougé, c’est toujours tellement puissant. Parfois, je l’avoue, ça m’énerve. J’aurais adoré l’avoir écrit", a-t-il ajouté en riant.

Corey Taylor nous a aussi confirmé que la "Slipknot Family" - les fans du groupe - ne cesse de grandir, et que c'est une immense joie pour eux: " Nous leur devons tout, à nos fans. Ils ont cru en nous, nous ont aidés, on leur doit vraiment tout. Cela fait 20 ans que Slipknot existe, on y a beaucoup travaillé, on y a mis de l'énergie, notre âme, notre sang, notre sueur, nos larmes, mais aujourd'hui, c'est encore plus grand que ça ne l'était avant. C'est incroyable ce que c'est devenu".

De nombreuses discussions ont, d'autre part, été suscitées par l'arrivée des nouveaux modèles de masques, certains les aimant, d'autres pas. Nous avons demandé à Corey Taylor ce qu'il aime dans ceux-ci : "en réalité, c'est le reflet de ce que nous sommes en ce moment, une extension du processus créatif et une représentation visuelle de notre musique. A chaque album, nous voulons évoluer et les masques font partie de ça, ils représentent toutes ces petites facettes qu'on ne révèle pas toujours en public. Pour ma part, il m'aide à entrer dans mon rôle de "chanteur de Slipknot "quand je monte sur scène".

Pourtant, de son propre aveu, ces masques font mal et sont désagréables, mais que ne feraient-ils pas pour leurs fans !?

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK