Slipknot au Graspop 2019: le concert et l'interview

Slipknot au Graspop 2019: le concert et l'interview
6 images
Slipknot au Graspop 2019: le concert et l'interview - © Tous droits réservés

En un mot comme en cent, Slipknot a littéralement retourné la plaine du Graspop ce samedi soir.

Il faut dire que le groupe américain y était très attendu. Tête d'affiche du deuxième jour de cette édition, la " Slipknot Family " ne cesse de grandir et on peut dire aujourd'hui que le groupe est encore monté d'un cran au niveau de sa popularité.

Et c'est une immense joie pour eux, Corey Taylor nous l'a confirmé en interview moins de deux heures avant son concert : " Nous leur devons tout, à nos fans. Ils ont cru en nous, nous ont aidés, on leur doit vraiment tout. Cela fait 20 ans que Slipknot existe, on y a beaucoup travaillé, on y a mis de l'énergie, notre âme, notre sang, notre sueur, nos larmes, mais aujourd'hui, c'est encore plus grand que ça ne l'était avant. C'est incroyable ce que c'est devenu".

Minuit pile, les premières percussions résonnent et c'est parti pour 1h30 de surefficacité. Slipknot va sortir le nouvel album le 9 août prochain, et nous aurons droit en live aux deux morceaux déjà dévoilés – Unsainted et All Out Life – le reste de la setlist étant composé de tubes du groupe. " Parce que c'est ça que les gens attendent en festival ", nous disait Corey Taylor. " Nous n'allons pas les marteler avec des nouveaux morceaux, nous sommes impatients de sortir l'album, bien sûr, mais cette setlist fonctionne bien pour les shows. "

Nous pouvons le confirmer: en quelques minutes, la plaine de Dessel s'est transformée en gigantesque marée de sourires, de bras levés, de fans surfant sur la foule, de milliers de gens chantant à l'unisson les morceaux qui ont jalonné leur parcours.

Quelle énergie, quelle densité, quelle puissance ! Boostés par le succès de leur première édition du Knotfest en Europe jeudi au HellFest, les musiciens étaient plus qu'enthousiastes et ont livré une prestation franchement remarquable. On sait pourtant que cela reste douloureux pour le frontman et chanteur, qui a été opéré récemment des deux genoux : " vous savez, quand le show commence, on ne se pose plus de question, on y va et on ne sent pas la douleur. On est là pour les fans, le reste n'a pas d'importance. Avec l'adrénaline, on essaie de donner chaque soir le meilleur. "

Aidé par deux attelles, c'est en général après le concert que Corey Taylor se rend compte que la convalescence n'est pas encore terminée. Autre inconfort, nous expliquait-il : les masques !

De nombreuses discussions ont été suscitées par l'arrivée de ces nouveaux modèles, certains les aimant, d'autres pas. Nous avons demandé à Corey Taylor ce qu'il aime dans ceux-ci : " en réalité, c'est le reflet de ce que nous sommes en ce moment, une extension du processus créatif et une représentation visuelle de notre musique. A chaque album, nous voulons évoluer et les masques font partie de ça, ils représentent toutes ces petites facettes qu'on ne révèle pas toujours en public. Pour ma part, il m'aide à entrer dans mon rôle de " chanteur de Slipknot " quand je monte sur scène ".

Pourtant, de son propre aveu, ces masques font mal et sont désagréables, mais que ne feraient-ils pas pour leurs fans !?

En une heure trente, les 9 membres ont décliné tout leur savoir faire et leur professionnalisme. Et comme le veut la tradition, ils ont à nouveau réussi à faire s'asseoir l'intégralité de la plaine, pour faire le plus grand des bonds sur le titre " Spit It Out " en rappel. De quoi laisser une chair de poule mémorable à tout le public présent ce 22 juin.

Peu avare de dialogue avec le public, Corey Taylor a remercié à de nombreuses reprises le public, précisant que le Graspop reste pour eux un des meilleurs festivals dans lesquels ils ont joué. C'était la 7ème fois qu'ils s'y produisaient hier soir et nul doute qu'ils y reviendront, tant le show était grandiose et énergique.

Vous découvrirez l'intégralité de l'interview de Corey Taylor lors de la reprise de l'émission Classic 21 Metal en septembre, juste après la sortie du nouvel album " We are not That Kind " qui arrivera le 9 août. Peu d'infos ont filtré sur ce nouveau venu, mais nous pourrons vous en dire plus bientôt.

La setlist

  1. People = Shit

  2. (sic)

  3. Get This

  4. Unsainted

  5. Disasterpiece

  6. Before I Forget

  7. The Heretic Anthem

  8. Psychosocial

  9. The Devil in I

  10. Prosthetics

  11. Vermilion

  12. Custer

  13. Sulfur

  14. The Negative One

  15. All Out Life

  16. Duality

  17. Spit It Out

  18. Surfacing

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK